Qualité de l’air : portrait d’un assureur qui assure #journéedelair

Generali s’engage pour la qualité de l’air.

« Assurer ». Verbe transitif du premier groupe, qui signifie garantir et protéger. Mais assurer, c’est aussi être à la hauteur. C’est précisément cet éventail de significations qu’a décidé de déployer Generali, une compagnie d’assurances. Cet assureur ne se contente pas, en effet, d’être cette structure auprès de laquelle on souscrit habituellement un contrat d’assurance, et qui indemnise quand survient un sinistre. Non, Generali va plus loin. Bien plus loin.

Etre assureur, c’est anticiper les risques.

« Etre assureur, c’est anticiper les risques, les usages et les besoins. Nous cherchons à protéger nos clients et à améliorer la vie des gens. La prévention est un levier essentiel. Nous menons des actions de sensibilisation et de recherche autour des questions environnementales, notamment sur la pollution de l’air et ses répercussions sur la santé », explique Anne Laveau-Gauvillé, en charge du contenu de marque et des réseaux sociaux chez Generali.

Un guide de prévention sur l’air

La compagnie d’assurance a donc conçu un Guide de prévention sur la qualité de l’air, afin « d’expliquer de manière pédagogique l’impact de la pollution sur notre santé et de proposer des bonnes pratiques pour améliorer notre qualité de l’air. Un premier pas vers une prise de conscience qui peut donner envie d’être un acteur responsable au sein de la société », ajoute-t-elle. Un guide dédié à la sécurité routière avait déjà été diffusé. Cette fois, c’est donc la qualité de l’air, enjeu majeur dans les décennies à venir, qui a été retenu.

Des constats et des solutions

Ce guide livre des constats, mais va au-delà. Exemple ? 52% de la population a déclaré ressentir une dégradation de la qualité de l’air au cours des cinq dernières années. Dans son livret, Generali propose alors des alternatives concrètes : en cas de pic de pollution, limitons les efforts physiques et évitons d’utiliser nos véhicules. La démarche est la même pour tous les thèmes abordés : adapter son quotidien à la qualité de l’air, à l’extérieur et en intérieur ; se déplacer en ville ; bien utiliser ses produits ménagers ; protéger les enfants ; être moins exposé aux pollutions… autant de sujets essentiels abordés, tout simplement et sans message anxiogène, dans ce guide destiné au grand public.

Une vraie politique de prévention

Et qui découle d’une vraie politique de prévention, que développe Generali : depuis 2013, la compagnie est partenaire du Ballon de Paris, implanté dans le parc André-Citroën. Premier laboratoire urbain volant, cet observatoire atmosphérique étudie la qualité de l’air parisien et vise à sensibilité le public aux effets de la pollution. En ce sens, « nous étions légitimes pour éditer ce guide », qui propose des gestes utiles à simples à adopter, pour un impact immédiat sur le quotidien. Parce que « la pollution n’est pas une fatalité », martèle Anne Laveau-Gauvillé. « Elle existe mais on peut s’en protéger ». Et parce que les enfants sont à la fois une population vulnérable aux effets de la pollution et un public privilégié pour recevoir des messages de prévention, une page du guide leur est spécialement consacrée. Car « assurer », c’est avant tout parier sur l’avenir.

Vous souhaitez télécharger gratuitement ce guide inédit sur la qualité de l’air, c’est possible !

Séverine
SéverineJournaliste collaboratrice de Mère Nature Speaking !