10 choses que vous ne savez (sans doute) pas sur la façon dont les Egyptiens anciens élevaient leurs enfants

Retour
19.11.2021

10 choses que vous ne savez (sans doute) pas sur la façon dont les Egyptiens anciens élevaient leurs enfants.

Faut-il s’en inspirer ou pas ? On vous laisse en juger !

Histoire de famille : l'Egypte Ancienne

1. La fertilité est très importante. Pour l’améliorer, on porte des amulettes Menat qui symbolise la vie, la fertilité, la naissance, la renaissance, la puissance et la joie.

2. Les Egyptiens sont proches de leurs enfants. Il n’y a pas d’enfant abandonné volontairement.

3. Les couples stériles peuvent acheter des orphelins pour les élever comme leur propre fils.

4. Les femmes ne quittent pas leurs enfants en bas âge. Elles les portent contre elles et les allaitent jusqu’à l’âge de trois ans.

5. Pour chaque nouveau-né, les parents font faire un horoscope pour prédire le destin de l’enfant en fonction de la date de la naissance et de la position des astres à la naissance.

6. On donne très vite un prénom. En effet, dans l’Antiquité les Egyptiens n’ont pas de nom de famille. On ajoute juste « fils de » ou « fille de ».

7. Les enfants vivent nus jusqu’à 4 ans. Ils portent seulement un collier protecteur symbolisant la divinité Bastet pour les protéger du mauvais œil. Cette déesse à tête de chat protège les familles et est aussi la déesse de l’accouchement (cf.photo).

8. Tous les enfants ont la tête rasée. Il porte une tresse sur le côté du crâne jusqu’à l’âge de la puberté.

9. Les enfants sont nourris de tiges de papyrus, de racines et de poissons péchés dans le Nil.

10. Tous les mariages sont permis pour avoir un fils. Un Egyptien peut avoir jusqu’à 5 épouses dans sa vie. Avoir un fils est essentiel, car seul un fils peut s’occuper de l’enterrement de son père et de l’entretien de sa tombe…

Sources : “Famille à la loupe – Une histoire des parents et des enfants”, Claire d’Harcourt aux éditions du Seuil

 

Partager l'article