L’haptonomie : qu'est-ce que c'est ?

Dr Françoise Coux, Gynécologue obstétricienne et haptothérapeuthe

Retour
21.02.2022

Fiche d'identité

Notre experte santé du mois : Dr Françoise Coux
Profession : Gynécologue obstétricienne et haptothérapeuthe
Ville : Aix-en-Provence

De plus en plus sollicitée par les futurs parents, l’haptonomie permet de nouer des liens affectifs avec le bébé pendant la grossesse. A travers un contact affectif bien spécifique, les parents peuvent communiquer avec leur enfant in utero.

Nous avons posé quelques questions au Dr Françoise Coux, gynécologue obstétricienne et haptothérapeuthe à Aix-en-Provence. Après avoir accouché des patientes pendant 20 ans dans des cliniques aixoises, elle a décidé d’arrêter l’obstétrique. Elle se consacre désormais à ses consultations en cabinet où elle a développé la pratique de l’haptonomie.

Zoom sur l'haptonomie

L’haptonomie, qu’est-ce que c’est ? Quand commencer et vers qui se tourner ?

Comment se déroule une séance d’haptonomie ?

Une séance d’haptonomie prénatale dure environ 45 minutes. Le professionnel de santé doit être formé au CIRDH-FV (Centre d’information, de recherche et de développement de l’haptonomie, qui est la seule formation validée par Frans Feldman). Afin de respecter l’intimité du couple, il est nécessaire de rappeler que les séances en groupe ne sont pas possibles.

Lors des séances, les parents apprennent à contacter leur enfant à travers le toucher. La présence des deux parents est indispensable pour le bon déroulement de l’haptonomie. Une ambiance de sécurité, de tendresse et de confiance se crée. Au fil des séances, la relation avec le bébé se développe. Il répond de manière de plus en plus claire aux différentes invitations. Cela permet aussi d’enrichir la relation affective entre le second parent et l’enfant.

A partir de quand peut-on commencer l’haptonomie ?

Il est conseillé de commencer l’haptonomie le plus tôt possible. Il est parfois même possible de débuter en période préconceptionnelle. Dans tous les cas, le suivi ne pourra pas commencer après le début du 7ème mois de grossesse. Le suivi se compose d’environ 8 séances prénatales espacées d’environ 3 semaines chacune ainsi que de 4 séances postnatales. Cet accompagnement inclut une véritable préparation à l’accouchement et se poursuit après la naissance jusqu’à l’acquisition de la marche du bébé.

femme enceinte haptonomie

 

 

Les bienfaits de l’haptonomie

Quels sont les bienfaits de l’haptonomie pour le bébé ?

L’haptonomie enrichit le sentiment  de sécurité affective chez l’enfant. Il sollicite très tôt sa participation relationnelle et celui-ci est invité à prendre l’initiative dans la rencontre avec ses parents.

L’haptonomie permet de développer les capacités sensorielles de l’enfant in utero. Dans ces échanges basés sur l’affectif, l’enfant guette tout ce qu’il peut percevoir comme étant une invitation de ses parents à se manifester. Un trio parents-enfants se crée et le bébé a le sentiment d’être accueilli. Cette sécurité lui permet l’épanouissement et la maturation optimale de ses facultés sensorielles et affectives.

Quels sont les bienfaits de l’haptonomie sur le lien émotionnel entre le bébé et les parents ?

Grâce à cette pratique, il y a ainsi un enrichissement de la relation au sein du trio parents-enfants mais aussi au sein du couple. Cela développe un sentiment de parentalité partagée.

L’haptonomie permet aussi au père d’avoir un retour très clair de l’enfant lorsqu’il le sollicite. Cela aide au développement de leur relation en apprenant à se connaître mutuellement et à travers des jeux. Cette pratique lui permet aussi de se sentir utile. Il apprend comment aider sa compagne à porter leur bébé de manière plus confortable ou même à la soulager pendant l’accouchement.

Pour la mère, l’haptonomie permet d’enrichir cette ambiance très joyeuse et sécurisante à travers le soutien de son compagnon pendant la grossesse et la naissance. Cela lui permet de mieux vivre ces étapes tout en restant présente dans le lien à son enfant.

En quoi l’haptonomie peut-elle aider lors de l’accouchement ?

Lors de l’accouchement, cette méthode permet de favoriser l’ouverture du chemin de naissance. Ce n’est pas une méthode d’accouchement mais les liens tissés pendant la grossesse permettent à chacun de rester présent pendant la naissance. Cela limite les inquiétudes et les tensions musculo-ligamentaires pendant les contractions. Ce qui favorise la progression du bébé. L’objectif de l’haptonomie est de constituer une équipe à 3 – entre les parents et le bébé – où chacun joue son rôle sans « lâcher » l’autre.

En quoi l’haptonomie est-elle utile après la naissance ?

L’haptonomie post-natale est très importante pour toute la famille. La femme vient de vivre un événement existentiel majeur, l’équilibre du couple parental est bouleversé et l’enfant découvre un monde extérieur. Les séances post-natales proposent aux parents des manières spécifiques d’être en relation avec leur enfant, afin de lui permettre de développer son autonomie dans la sécurité affective.

On observe aussi des bienfaits pour l’enfant qui a été accompagné avant sa naissance par cette méthode. Le bébé a une qualité de présence et un tonus postural qui impose qu’on s’adresse à lui de manière particulière en particulier en lui faisant vivre sa verticalité dans un soutien sécurisant de sa base.

Infos pratiques : L’haptonomie n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale. De plus en plus de gynécologues et sages-femmes proposent cet accompagnement. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre maternité. 

Partager l'article

Ces interviews pourraient vous intéresser