Anne-Sophie, notre Mère Veilleuse de la semaine #9

Maman de Célia, cinq ans


Retour
15.12.2019
Mères en Eco-Entreprises

Fiche d'identité

Prénom : Anne-Sophie
Age : 44 ans
Ville : Noyal à côté de Rennes
Surnoms donnés à ses enfants : Mon petit chat d’amour
Maternité : Clinique de la sagesse à Rennes
Écologiquement intraitable sur : La peinture bien sûr !
Ce qui vous manque pour être plus écolo : Du temps pour faire plus de choses moi-même
Site Internet : www.peinture-algo.fr

L’interview de notre Mère Veilleuse de la semaine

Cette semaine, nous sommes parties à la rencontre d’Anne-Sophie, maman de Célia, cinq ans et demi, et coordinatrice de ventes d’Algo peinture, entreprise spécialisée dans les peintures éco-labellisées. Voici l’interview d’une mère veilleuse spécialiste de la peinture bien sûr !

Une maman spécialiste de la peinture !

Bonjour Anne-Sophie, Vous travaillez chez Algo Peinture, une entreprise très engagée sur les questions environnementales. Est-ce que cela correspond également à vos valeurs ?

Bien sûr ! J’ai travaillé pendant des années dans des centres de conseils diététiques et puis, lorsque je suis tombée enceinte, j’ai fait le choix de prendre un congé parental. Et j’en ai profité pour me reconvertir professionnellement. Je voulais un poste plus en accord avec mes valeurs. Alors, quand j’ai vu l’offre de poste d’Algo, je n’en croyais pas mes yeux ! J’ai postulé et j’ai eu la chance d’avoir le poste.

Pendant votre grossesse, donc avant de travailler chez Algo, avez-vous fait attention aux polluants ?

Oui, mais disons que c’était une évidence, car avant de tomber enceinte, j’étais déjà sensibilisée. Je faisais déjà très attention aux cosmétiques et à l’alimentation.

Comment vous êtes-vous documentée sur les produits à éviter lorsqu’on est enceinte ?

J’ai posé beaucoup de questions à mon généraliste sur ce qu’on pouvait manger ou pas pendant la grossesse. Pour le reste, j’ai lu des magazines et j’ai consulté différents sites. Le problème c’est qu’on trouve un peu tout et n’importe quoi…

Comment êtes-vous passée à l’action ?

J’ai continué à manger local et non traité. Comme je vis en Bretagne, il est déconseillé de boire l’eau du robinet – encore plus lorsqu’on attend un bébé. J’ai opté pour une fontaine à eau filtrante (oui, oui ça existe). Et, petite anecdote amusante, pour la future chambre du bébé, j’ai également fait très attention. Nous avions opté pour une table à langer récupérée qui avait besoin d’un petit coup de peinture et à l’époque, j’avais déjà choisi de la peinture… Algo !!!

Est-ce que votre conjoint vous soutient dans ces actions ?

A la base, il n’était pas forcément très sensible à tout ça. Mais, il m’a laissé faire. Et puis, au fur et à mesure, je constate qu’il s’y met. Il fait plus attention à ce qu’il choisit comme matériaux lorsque nous lançons des travaux dans la maison par exemple.

Le truc non écolo dont vous ne pourrez jamais vous passer ?

Ma voiture ! Nous n’avons pas beaucoup de transports en commun dans le secteur où je vis… J’ai essayé le covoiturage, mais c’est compliqué.

Partager l'article

Ces portraits pourraient vous intéresser