« Aucun parent n’est parfait ! », Martin, médecin et papa de jumeaux 

Merveilleux papa d'Emma et Antoine, des jumeaux de 5 ans et demi

Retour
17.06.2021
Merveilleux papas

Fiche d'identité

Prénom : Martin
Age : 35 ans
Ville : Éguilles (Bouches-du-Rhône)
Profession : Médecin
Prénom et âge des enfants :
Emma et Antoine, des jumeaux de 5 ans et demi. 

A l’occasion de la fête des pères, nous sommes parties à la rencontre de Martin, papa d’Emma et Antoine, des jumeaux de 5 ans et demi. Il nous raconte comment il gère son emploi du temps de médecin avec sa vie de papa de jumeaux, tout en cherchant à être le plus écolo possible. 

Voici son portrait

Trois choses à savoir sur sa paternité !

Votre livre de chevet en ce moment :

« La quantique autrement » de Julien Bobroff

Votre berceuse préférée pour les endormir :  

Julie la p’tite Olive des Wriggles

Votre meilleure stratégie anti-caprice :

Leur expliquer que l’on n’a jamais ce qu’on veut avec un caprice mais qu’en étant gentil, souriant et en rendant service, ils arriveront à tout dans la vie.

Nos questions, ses réponses :

La métamorphose :

Avant d’être papa, elle était comment votre vie ?

J’avais une vie plutôt remplie avec beaucoup d’amis et toujours des choses de prévues : soirées, sport, weekends, voyages… Mon quotidien s’organisait entre le travail et les amis principalement. Je vivais au jour le jour, sans trop m’organiser réellement. J’aimais beaucoup faire les choses au dernier moment comme partir sur un coup de tête. J’adorais découvrir de nouvelles choses, de nouveaux endroits, de nouvelles expériences.

Quand avez-vous eu envie d’être père pour la première fois ?

Très sincèrement, j’en ai aucune idée… Un jour, j’ai ressenti l’envie de devenir père et c’est venu comme ça, assez simplement. Nous avons eu la chance de concevoir assez rapidement donc tout s’est fait très vite.

Comment avez-vous vécu la grossesse de votre conjointe ?

Assez difficilement … Pour commencer, à la première échographie, on apprend que ce sont des jumeaux. J’ai eu un petit moment de panique, on se dit qu’on ne va pas pouvoir gérer deux enfants d’un coup. Puis, on se rassure mutuellement. Nos parents nous rassurent. Puis, on a rapidement accepté et on a finalement été enchanté par l’idée. Les choses sont devenues très compliquées à partir de la 24ème semaine où ma femme a eu une menace d’accouchement prématuré. Elle a dû être hospitalisée un mois et demi dans une autre ville avec un alitement strict, la canicule, le stress d’un accouchement qui peut survenir à tout moment…. On s’est mis à compter les jours… Mais, on commence seulement à être rassurés qu’une fois que la date du terme théorique approche.

Père (mais pas que !)

Et maintenant que vous êtes papa, elle est comment votre vie ?

Étant papa de jumeaux, ma vie est forcément plus organisée désormais. Avec le travail, on a moins de temps, la logistique est plus compliquée. Mais on essaie tout de même de continuer à partir en weekend, d’aller chez des amis, de faire plein de choses comme on en avait l’habitude avant d’avoir les enfants. Je ne me sens pas concerné par la charge mentale. Je suis convaincu qu’une grande partie de la charge mentale dont on entend parler vient de ce que l’on s’impose, de ce que la société et les autres nous imposent. Il faut un bon équilibre dans le partage des tâches dans le couple évidemment et je pense que cela est le cas chez nous. Aucun parent n’est parfait, aucune méthode d’éducation n’est parfaite, chacun fait ce qu’il veut et ce qu’il peut.

Vous êtes médecin et vous avez des jumeaux, ça n’est pas trop compliqué de gérer les deux emplois du temps ?

Concernant mon travail, mon rythme est très supportable et me laisse du temps pour profiter de ma famille, pour m’occuper des enfants, de la maison. Je m’estime chanceux de ce point de vue. Je ne peux pas me plaindre. Quand le rythme de travail est plus intense, ma méthode consiste à faire ce que je peux sans me stresser pour le reste. Si je ne peux pas en faire plus, tant pis.

Qu’est-ce que vous n’avez plus fait depuis que vous êtes papa et qui vous manque ?

Je suis assez solitaire et ce qui me manque le plus c’est de me retrouver seul. J’essaye donc de trouver des moments pour moi mais ce n’est pas toujours facile lorsqu’on est quatre.
J’ai aussi loupé plusieurs grands voyages de randonnées mais on ne peut pas vraiment dire que cela me manque. J’aurais l’occasion de les refaire quand les enfants seront à la fac !

Et puisqu’on est sur le site de Mère Nature, parlons deux minutes d’environnement pour finir ! Quel est le truc « Green » que vous faites et que votre conjoint ne supporte plus ou ne comprend pas ?

Ma réponse peut être longue… Je suis quelqu’un de très écolo, de plus en plus d’ailleurs, et de moins en moins tolérant. Cela rythme mon quotidien et bien que ma femme fasse d’effort dans ce sens, elle en a parfois marre de mes « lubies écolo ». Mais pour ne choisir qu’une seule chose, je dirais la consommation de viande. On en mange encore beaucoup trop, mais elle a beaucoup de mal à réduire.

Et pour conclure…

En un mot, vous diriez que vous êtes un papa de jumeaux qui…

…fait comme il peut !

Partager l'article

Ces témoignages pourraient vous intéresser