Charlotte, notre Mère Veilleuse de la semaine #54

Maman de Louis, 4 ans.

Retour
25.10.2020
Influenceuses

Fiche d'identité

Prénom : Charlotte
Âge : 33 ans
Profession : Mère au foyer – avant Manager commercial
Ville : Aix-en-Provence
Surnom donné à son fils : Zouzou
Maternité où vous avez accouché : L’Etoile à Aix-en-Provence
Écologiquement intraitable sur : Les ordures ! Je trie et je ne supporte pas les papiers par terre, les mégots ou les plastiques à la plage.  
Ce qui vous manque pour être plus écolo : Plus de motivation et de conscience écolo ! 
Compte Insta : @madame_charlie

L’interview de notre Mère Veilleuse de la semaine !

Cette semaine, nous sommes parties à la rencontre de Charlotte, qui à la naissance de son fils a décidé d’arrêter de travailler pour se consacrer pleinement à son enfant.

Via son compte Instagram, nommé @madame_charlie suivi par plus de 14 500 abonnés, elle nous fait partager son quotidien de « house mum » comme elle aime à se décrire.

Voici son point de vue sur l’environnement et ses actions pour limiter la pollution.

Une mère au foyer connectée !

Bonjour, D’abord, comment ça va ? Vous avez fait le choix d’arrêter de travailler à la naissance de votre fils. Comment avez-vous pris cette décision ?

Je travaillais beaucoup et j’étais toujours en déplacement. Quand j’ai eu Louis, je ne me voyais pas le laisser. Et puis, on a fait nos calculs. On s’est dit que j’allais travailler pour donner la moitié de mon salaire à une nounou… Mon mari est chef d’entreprise et on a pris ensemble cette décision. Je ne la regrette pas du tout !

A quel moment avez-vous commencé à faire attention aux Perturbateurs Endocriniens ? Est-ce que c’est arrivé avec bébé ?

Depuis que j’ai mon fils, je fais plus attention à ce que nous mangeons. J’essaie de consommer moins de produits industriels et plus de fruits et légumes locaux. Mais je déteste cuisiner… Donc, je fais simple : salade de tomates, etc.

Comment vous êtes-vous renseignée sur ces polluants ?

On entend parler un peu partout notamment sur les réseaux sociaux. Par contre, enfant, c’est des choses dont on ne parlait pas du tout… Donc, j’ai beaucoup à faire ! Mais j’essaie de m’y mettre. Petit à petit, je progresse même si je suis loin d’être la maman écolo parfaite.

Vous n’êtes pas parfaite, mais vous apportez votre pierre à l’édifice ! Comment êtes-vous passée à l’action pour dépolluer tout ça ?

Je recycle, je trie les déchets. J’achète de moins en moins de plastique. Ça me rend folle. J’essaie de privilégier les petits commerçants et d’éviter les produits industriels. Côté cosmétiques, je regarde pour éviter les perturbateurs endocriniens lorsque j’achète de nouvelles marques. J’ai pris l’habitude de les scanner avec Yuka. Bref, je ne consomme pas bio tout le temps, mais je fais de mon mieux.

Est-ce que Papa vous soutient dans ces actions pour dépolluer l’environnement de bébé ?

Il s’en fout complètement. Du lundi au vendredi, il mange des fast-foods ! C’est un ado ! Dès qu’il voit du vert, il fait une syncope.

Le truc non écolo dont vous ne pourrez jamais vous passer !?

La clim’ en voiture !!!!

Partager l'article

Ces portraits pourraient vous intéresser