Devenir maman grâce à la FIV : le combat de Julie contre l'infertilité

Mère Veilleuse de Vincenzo, 6 ans et demi et Stella, 20 mois.

Retour
31.01.2021
Combattre l'infertilité

Fiche d'identité

Prénom : Julie
Âge : 34 ans
Profession : Mère au foyer
Ville : Marseille
Prénom et âge de ses enfants : Vincenzo, 6 ans et demi et Stella, 20 mois
Compte Insta : @vincenzo.stella_

Cette semaine, nous sommes parties à la rencontre de Julie, maman de deux enfants. Mère au foyer, elle dédie ses journées à leur bien-être. Aujourd’hui, elle revient sur sa vie d’avant et nous raconte comment devenir maman a changé son quotidien. Elle aborde avec nous sa grossesse compliquée ainsi que son parcours FIV pour devenir maman. Du fait de son infertilité, elle a rencontré de nombreuses embuches pour fonder sa famille. Voici son portrait.

Trois choses à savoir sur sa maternité !

Pour vous, la Mère Idéale, elle fait :

Pour moi, la mère idéale est à l’écoute de ses enfants et leur donne tout son amour.

Votre envie bizarre pendant votre grossesse : 

Je mangeais du camembert le soir ! Mais j’avais surtout envie de sushis et de charcuterie parce que c’était interdit.

Votre meilleure stratégie anti-caprice : 

C’est d’y céder 😂

Nos questions, ses réponses

La métamorphose

Avant d’être maman, elle était comment votre vie ?

Ma vie sans enfant était plutôt calme. Cela dit, mon désir de bébé était important, comme s’il manquait quelque chose à ma vie. Dans ma vie d’avant, j’étais auxiliaire parentale. L’organisation à la maison était plus simple, on avait moins de soucis à gérer. En plus, mon conjoint s’occupait déjà des repas. Précieuse aide que j’accepte toujours volontiers, car cuisiner ce n’est pas mon fort !

Quand avez-vous eu envie d’être mère pour la première fois ?

J’ai toujours voulu être mère, mais la nature ne semblait pas d’accord malheureusement. C’est là que j’ai découvert mon infertilité. Pour parvenir à tomber enceinte, j’ai vécu un véritable périple. Après sept longues années et une FIV, Vincenzo s’est enfin niché au creux de mon ventre pour mon plus grand bonheur.

Une fois la FIV réussie, comment s’est passée votre grossesse ?

On ne peut pas dire qu’elle a été parfaite. Nous avons découvert une malformation, plus exactement, un omphalocèle. C’est une absence de fermeture de la paroi abdominale. Son foie était en fait à l’extérieur. Une nouvelle terrible. Nouvelle à laquelle s’est ajouté un diabète gestationnel… C’était vraiment très stressant, mais j’ai tenu le coup. Pour couronner le tout, j’ai eu une prééclampsie, une maladie de grossesse dangereuse pour le fœtus comme pour la maman (hypertension artérielle gravidique). Résultat : césarienne en urgence. Tout s’est finalement bien terminé. Un bébé en santé et une maman heureuse. Ma seconde grossesse a été plus simple !

Mère (mais pas que !)

Et maintenant que vous êtes maman, elle est comment votre vie ?

Maintenant que j’ai des enfants, je ne me vois plus sans évidemment! Les problèmes liés à l’infertilité sont maintenant loin. Mes enfants sont tout mon bonheur, peu importe l’épuisement et les sacrifices. Je suis une maman allaitante, alors je fais des courtes nuits, mais je ferais tout pour eux. Aujourd’hui, je sais qu’une journée de 24h c’est beaucoup trop court !

Qu’est-ce que vous n’avez plus fait depuis que vous êtes maman et qui vous manque ?

Dormir une nuit complète sans être réveillée peut-être ?! Je pense aussi aux voyages en amoureux que nous avons remplacé par des voyages en famille.

Et puisqu’on est sur le site de Mère Nature, parlons deux minutes d’environnement pour finir ! Quel est le truc « Green » que vous faites et que votre conjoint ne supporte plus ou ne comprend pas ?

Je ne sais pas si c’est défini comme « green » mais j’ai allaité mes deux enfants. Le premier jusqu’à ses dix mois et ma fille n’a toujours pas arrêté. Elle a aujourd’hui 20 mois !

Et pour conclure…

En un mot, vous diriez que vous êtes une maman qui….

Une maman qui « est trop protectrice » 😊

Partager l'article

Ces témoignages pourraient vous intéresser