Elle a détesté être enceinte, mais adore être maman : le portrait d'Anaïs

Mère Veilleuse de Néo, 1 an et 2 mois.

Retour
31.05.2021
Jongler entre son job et ses enfants

Fiche d'identité

Prénom : Anaïs
Âge : 28 ans
Profession : ATSEM
Ville : Perpignan
Prénom et âge de son fils : Néo, 1 an et 2 mois
Compte Insta : @Hannaysse
Chaîne Youtube : Hannaysse

 

Aujourd’hui nous sommes parties à la rencontre d’Anaïs, maman du petit Néo, 1 an et 2 mois. Même si elle avoue avoir détesté être enceinte, l’arrivée de son fils lui a offert la vie dont elle a toujours rêvé.

Malgré un petit babyblues et beaucoup de fatigue, elle est aujourd’hui une maman comblée ! Voici son portrait.

Trois choses à savoir sur sa maternité !

Votre livre de chevet en ce moment :

« Le secret du mari » de Liane Moriarty

La chose essentielle à votre journée :

Passer du temps avec mon fils et mon mari

Pour vous, la Mère Idéale, elle fait :

Elle fait de son mieux pour répondre aux besoins de ses enfants

Nos questions, ses réponses

La métamorphose

Avant d’être maman, elle était comment votre vie ?

Avant l’arrivée de Néo, j’étais en couple depuis 10 ans. Nous avions notre petite routine, entre le travail, le sport et nos sorties. On était toujours très entourés par nos familles et nos amis avec lesquels on faisait de bonnes soirées rigolades ! On partait souvent sur un coup de tête pour un week-end, un resto ou des sorties.

Quand avez-vous eu envie d’être mère pour la première fois ?

J’ai toujours rêvé de devenir maman, depuis toute petite. Après 10 ans de couple, un mariage, la signature de nos CDI et l’achat d’une belle maison, il ne manquait plus qu’un bébé ! J’ai eu la chance de tomber enceinte le mois suivant l’arrêt de la pilule. Malheureusement j’ai fait une fausse couche à 1 mois de grossesse… Mais heureusement après quelques mois de déprime, mon plus grand rêve s’est réalisé.

Une fois enceinte, comment s’est passée votre grossesse ?

J’ai détesté être enceinte. J’avais une fatigue intense, je ne me reconnaissais plus. Moi qui ne fais jamais de sieste et qui met des heures à m’endormir, je rentrais épuisée du travail et je m’endormais instantanément sur le canapé. A côté de ça, j’ai eu beaucoup de désagréments : maux de dos, gingivite, acné, nausée, rétention d’eau, douleurs aux articulations… Et en plus de ça, une bonne prise de poids ! J’avais hâte d’accoucher et surtout de rencontrer mon bébé.

Mère (mais pas que !)

Et maintenant que vous êtes maman, elle est comment votre vie ?

Je suis fatiguée mais tellement comblée ! Après un petit babyblues, j’ai pris conscience que j’étais en train de vivre ce dont j’avais toujours rêvé. Nous avons trouvé un bel équilibre, malgré le confinement et le reflux de Néo qui n’a pas été facile à gérer. Aujourd’hui je travaille à mi-temps afin de pouvoir m’occuper le plus possible de mon fils. Je ne me mets pas la pression, si le ménage n’est pas fait parfaitement, ce n’est pas grave. Je reporte mes tâches sans hésiter pour prendre soin de Néo. Evidemment, je garde toujours une bonne organisation, mais je m’adapte avant tout à lui. Même si j’ai détesté être enceinte, j’adore être maman.

Qu’est-ce que vous n’avez plus fait depuis que vous êtes maman et qui vous manque ?

Une sortie en amoureux sur un coup de tête sans avoir à tout prévoir ou une journée off devant une série. Mais nous faisons différemment et nous profitons aussi. C’est surtout la situation sanitaire actuelle qui commence à peser.

Et puisqu’on est sur le site de Mère Nature, parlons deux minutes d’environnement pour finir ! Quel est le truc « Green » que vous faites et que votre conjoint ne supporte plus ou ne comprend pas ?

Mon mari est très ouvert et comprend beaucoup de choses tant que je lui explique les raisons. C’est un sujet sur lequel nous sommes d’accord. On recycle, on utilise des produits ménagers naturels, des cotons lavables et nous avons des panneaux solaires. Nous avions déjà ces habitudes avant la naissance de Néo. Aujourd’hui, nous essayons de continuer et d’adopter d’autres petits gestes : consommer de saison, refuser les sacs plastiques, utiliser des brosses à dents à tête changeable ou encore les culottes périodiques pour moi…

Et pour conclure…

En un mot, vous diriez que vous êtes une maman qui….

Une maman bienveillante

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par A N A Ï S (@hannaysse)

 

Partager l'article

Ces témoignages pourraient vous intéresser