Éloïse, notre Mère Veilleuse de la semaine #44

Maman d'Ilan, 2 ans.

Retour
16.08.2020
Influenceuses

Fiche d'identité

Prénom : Eloise
Âge : 23 ans
Profession : Web designer/Influenceuse
Ville : Le Val dans le Var
Surnom donné à son fils : Pouny, Ilou
Maternité où son fils est né : Centre Hospitalier de Hyères
Écologiquement intraitable sur : Le recyclage
Ce qui vous manque pour être plus écolo : Les économies d’énergie
Compte Insta : @eloisesoso_lifestyle

L’interview de notre Mère Veilleuse de la semaine

Cette semaine nous sommes parties à la rencontre d’Eloïse, maman d’Ilan 2 ans.

Webdesigner et influenceuse, elle partage avec bienveillance son quotidien sur Instagram.

Elle nous explique comment elle a su intégrer des habitudes saines dans ses journées de mumpreneur déjà bien chargées ! Voici son portrait.

Une maman à suivre !

Bonjour Eloïse, d’abord, comment ça va ? Au quotidien pas trop dur d’être maman et de travailler ?

Je vais bien. Depuis la fin du confinement, je réalise petit à petit tous mes projets professionnels et personnels. Travailler à la maison me permet d’organiser ma semaine comme je le souhaite. Le lundi est dédié aux corvées ménagères. Puis, je me consacre à mes clients et le week-end activités en famille, bien sûr ! Mon conjoint travaillait pendant le confinement, donc, j’ai dû faire cela en gardant mon fils en parallèle. On a occupé Ilan comme on pouvait en limitant les écrans au maximum. On a opté pour des activités manuelles, des jeux, de la musique, etc.

A quel moment avez-vous commencé à faire attention aux Perturbateurs Endocriniens ? Est-ce que c’est arrivé avec bébé ?

Oui, j’ai commencé dès que j’ai su que j’étais enceinte. J’ai fait attention aux produits cosmétiques, alimentaires et de ménage. J’ai fait en sorte de privilégier le bio et le Made in France. Je n’ai pas fait de couleur pour cheveux durant toute ma grossesse et j’ai limité mon exposition aux odeurs et produits chimiques. J’ai aéré régulièrement ma maison pour m’y sentir bien.

Comment vous êtes-vous renseignée sur ces polluants ?

Mes parents ont toujours fait attention. Ma mère aujourd’hui n’utilise plus que des produits bio, non toxiques et de qualité. Je pense que c’est elle qui m’a le plus influencé. Et aujourd’hui, tout naturellement, je fais attention à ce que je consomme pour moi, mais aussi pour ma famille.

Comment êtes-vous passée à l’action pour dépolluer tout ça ?

Lorsque Ilan est né, j’ai fait attention au mobilier qui était neuf et qui dégageait une forte odeur dans la chambre . J’ai vraiment mis l’accent sur l’aération avant qu’il y dorme. J’utilise le moins possible de produits nettoyants pour bébé – excepté un savon neutre sans emballage, bio et sans parfum. Il ne mange que de bons produits et des légumes frais et lavés. Mon seul regret est de ne pas avoir utilisé de couches lavables ! Je pense que j’essaierai pour mon prochain enfant.

SI vous deviez donner un conseil à une maman qui se lance dans la chasse aux polluants et qui ne sait pas par où commencer, quel serait-il ?

Je lui conseillerais de « faire attention » à ce qu’elle consomme aussi bien sur le plan alimentaire, cosmétique que ménager. Dans la mesure du possible, il faut opter pour des produits de meilleure qualité et du « Made in France » si possible !

Est-ce que Papa vous soutient dans ces actions pour dépolluer l’environnement de bébé ?

Oui, c’est venu petit à petit. Il m’a suivi et aujourd’hui il fait nettement plus attention pour son fils. Nous nous sommes récemment séparés mais nous sommes d’accord sur ce point.

Le truc non écolo dont vous ne pourrez jamais vous passer !?

Je dirais les fast-foods… Quand le frigo est vide, c’est très tentant !

Partager l'article

Ces portraits pourraient vous intéresser