Elsa, notre Mère Veilleuse de la semaine #21

Maman de Sophia, 4 ans et demi et de Baptiste, 22 mois


Retour
8.03.2020
Mères Veilleuses

Fiche d'identité

Prénom : Elsa
Âge : 35 ans
Profession : Avocate
Ville : Aix-en-Provence
Surnom donnés à ses enfants : Sophiuccia & Bibou
Maternités où elle a accouché : Clinique de l’Etoile à Aix-en-Provence
Écologiquement intraitable sur : Les cosmétiques
Ce qui vous manque pour être plus écolo : Des pistes cyclables !
Site Internet : www.monavocatperso.com
Compte Insta : @elsa.monavocatperso

L’interview de notre Mère Veilleuse de la semaine

Aujourd’hui, nous sommes parties à la rencontre d’Elsa, une avocate aixoise experte en droit de la famille et également mère de deux jeunes enfants. Il y a deux ans, alors qu’elle est enceinte de son deuxième enfant, elle a l’idée de lancer un site de conseils juridiques en ligne : www.monavocatperso.fr . Son objectif ? Rendre accessible à toutes et à tous la loi avec des tarifs parfaitement transparents. Elle a bien voulu prendre un peu de son temps pour nous parler de son engagement écologique…. Et on vous jure qu’on a rien rajouté – la partie élogieuse sur nos sacs est authentique !!!

Une mère spécialiste en droit de la famille !

Bonjour, D’abord, comment ça va ? Pas trop dur de tout mener de front quand on est à son compte avec deux jeunes enfants ?

J’ai parfois l’impression que mon cerveau va exploser ! Le « pire » c’est le mercredi. Je ne sais pas vous, mais de mon côté, ça ne se déroule jamais comme prévu !

C’est vrai que les mercredis peuvent être compliqués quand on a des petits ! Est-ce que vous arrivez quand même à dégager du temps pour leur apprendre à préserver l’environnement ?

Oui depuis que j’ai des enfants, je fais encore plus attention. J’ai notamment pris conscience du nombre de déchets générés par une famille. Je me suis donc mise à limiter autant que faire se peut les déchets.

Comment faites-vous concrètement ?

Pour les compotes par exemple, j’achète des gros pots un verre et j’ai banni les petits pots en plastique individuels. J’achète un maximum de choses en vrac sans emballage. Prendre mes petits sachets pour aller faire mes courses est devenu un réflexe. Je limite aussi les plastiques : tupperware en verre, biberon en verre ou en inox. J’essaie de supprimer le plastique autant que possible. Par contre, pour mon fils, je n’ai pas réussi à prendre des couches lavables, mais j’achète des couches éco-labellisées comme recommandé dans la Méthode Mère Nature.

Très heureuse de savoir que vous suivez notre méthode ! Vous avez eu le sac ?

Oui, j’ai même dû faire partie des premières mamans qui l’ont eu. Je connaissais déjà pas mal de choses, car j’ai de gros problèmes de peau. J’avais donc déjà fait du tri dans ma salle de bain depuis longtemps ! Mais, je trouve que c’est toujours bien de faire des piqûres de rappel. Et puis, j’étais contente d’avoir les échantillons. Je ne dis pas ça pour vous faire plaisir, mais depuis j’achète Love & Green et Rainett. Je ne sais pas si je l’aurais fait si je n’avais pas eu l’occasion de découvrir ses marques via le sac.

Merci ! Nous sommes flattées ! Et est-ce que Papa vous soutient dans ces actions pour dépolluer l’environnement de bébé ?

Oui bien sûr ! Ce sont des choix qu’on fait forcément à deux.

Et vous avez même exporté ces valeurs dans votre activité puisque vous co-organisez des ateliers « Détox » avec une nutritionniste. Quel est l’objectif de ce genre d’événement ?

L’idée m’est venue en parlant avec mes clientes. Lorsqu’on fait appel à un avocat, c’est souvent que l’on a un problème. Dans cette phase de vie un peu mouvementée, l’avocat doit être un pilier sur lequel s’appuyer et non pas un problème supplémentaire. J’ai toujours envisagé mon métier ainsi. Comme je fais beaucoup de droit de la famille, j’accompagne de nombreuses femmes dans leur divorce et c’est elles qui m’ont dit qu’elles aimeraient se retrouver autour d’atelier bien être. Nous avons donc essayé de répondre à leur demande !

Vous voulez participer à l’un de ces ateliers « Détox » ? La première édition aura lieu samedi 14 mars 2020 au cabinet de Maître Elsa Scheider-Truphème à Aix-en-Provence. Sur inscription via LE SITE MON AVOCAT PERSO.

Partager l'article

Ces portraits pourraient vous intéresser