Hélène, notre Mère Veilleuse de la semaine #3

Maman de Prisca, 4 ans et demi

Retour
3.11.2019
Mères Veilleuses

Fiche d'identité

Prénom : Hélène
Age :  31 ans
Ville :  Saint Chef (à côté de Lyon)
Surnoms donnés à sa fille : Boubi
Maternités de naissance : Clinique Saint Vincent de Paul
Ecologiquement intraitable sur : Les produits ménagers
Plaisir coupable : Les biscuits industriels fourrés au chocolat…
Compte Insta : @helenemejza

Cette semaine, nous sommes parties à la rencontre d’Hélène, maman d’une petite Prisca de 4 ans et demi. Cette jeune femme côtoie au quotidien l’univers de la maternité, puisqu’elle est la chargée de communication de l’Alliance des Maternités Catholiques. Voici l’interview d’une mère veilleuse communicante !

Bonjour Hélène, Comment vit-on sa grossesse quand on travaille dans une maternité ?

Je n’étais pas encore en poste à l’époque ! C’est à mon retour de congés maternité que j’ai commencé à travailler pour l’Alliance, ça n’est d’ailleurs peut-être pas le hasard… En devenant maman, on se pose souvent des questions de sens, et mon poste en a. Je gère et coordonne les projets de communication des quatre établissements du groupe – dont trois sont des maternités. Nos cliniques ont toutes amorcé une transition vers plus d’écologie : tri, valorisation de l’allaitement, réduction des déchets, nettoyage vapeur (procédé Sanivap) et sensibilisation des mamans avec notamment la distribution des petits sacs Mère Nature pour certaines d’entre elles !

Avant d’être maman et de prendre ce poste, est-ce que vous faisiez attention à l’environnement ?

Oui, j’ai toujours été sensible à ces questions. Mon père a toujours fait son jardin bio et sans pesticide – ce qui dans les années 80 n’était vraiment pas habituel ! Je mange donc sain et frais depuis toujours. Néanmoins, pendant ma grossesse, je me suis posée beaucoup de questions sur les produits ménagers, sur les cosmétiques ou encore sur les meubles pour la chambre de ma fille. C’est également à ce moment-là que nous avons décidé de quitter la ville pour nous installer à la campagne.

Comment vous êtes-vous renseignée pour apporter des réponses aux questions que vous vous posiez ?

J’ai lu pas mal de livres, d’articles de magazines sur le sujet et surtout j’ai vu le film « Demain » de Cyril Dion et Mélanie Laurent.

Comment êtes-vous passée à l’action ? 

J’ai commencé par des petites actions. Je me suis lancée dans la fabrication de ma lessive maison, puis dans d’autres produits ménagers. Ensuite, je suis passée aux cosmétiques. J’ai commencé par remplacer les gels douches par du savon solide. Puis, je me suis abonnée à Aromazone pour apprendre comment faire ses propres préparations. Tout ça s’est fait progressivement, tout en douceur.

Le truc non écolo dont vous ne pourrez jamais vous passer ?

La voiture… en habitant à la campagne, c’est compliqué de faire sans…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Baby cat ❤ #photopréférée #cat #babycat #brune #darkhair #hug #love

Une publication partagée par Camera Work (@helenemejza) le

Portrait mère et sa fille

Partager l'article

Ces portraits pourraient vous intéresser