Iléana, notre Mère Veilleuse de la semaine #39

Maman de Dan, 3 ans

Retour
12.07.2020
Mères Veilleuses

Fiche d'identité

Prénom : Iléana
Âge : 32 ans
Profession : Graphiste
Ville : Bordeaux
Surnom donné à son fils : Danut (Danutz), Tutu mic (Tsoutsou mic), Loulou
Maternité où ses enfants sont nés : Maternité de l’Etoile à Aix-en-Provence
Écologiquement intraitable sur : Les oeufs
Ce qui vous manque pour être plus écolo : Du temps !
Site Internet : www.ileanafundi.com
Compte Insta :@the_dressy_journal

L’interview de notre Mère Veilleuse de la semaine

Cette semaine, nous sommes parties à la rencontre d’Iléana. Maman d’un petit Dan, cette graphiste free lance est devenue végétarienne. Elle nous parle de ses changements du quotidien au fil de l’eau dans la campagne landaise… Voici son portrait.

Une maman green !

D’abord, comment ça va ? Au quotidien pas trop dur d’être maman et de travailler ? Et ce confinement avec un enfant, on en parle ?

Sincèrement, ça va ! Dan est un enfant assez indépendant et je peux me permettre de gérer mon temps comme je le souhaite vu que je travaille à la maison. Donc, ça se passe bien. En ce qui concerne le confinement, nous avions hâte de passer cette période assez délicate, même si notre quotidien n’a pas vraiment été chamboulé – vu que nous travaillons déjà de la maison ! Par contre, c’est vrai que le fait d’avoir un très grand jardin nous a bien aidé, car ce petit ADORE jouer à l’extérieur !

A quel moment avez-vous commencé à faire attention aux Perturbateurs Endocriniens ? A l’environnement en général ?

Je suis végétarienne depuis pas mal d’années. Donc, j’ai commencé par faire attention à ce qu’on mange, puis aux produits que l’on utilise, etc. L’arrivée du petit nous a poussé à faire de plus en plus attention à tout ça.

Comment vous êtes-vous renseignée sur ces polluants ?

Nous avons commencé comme tout le monde à lire des articles sur internet, et puis il y a eu YUKA, l’application MIRACLE !

Comment êtes-vous passée à l’action pour dépolluer tout ça ?

Je dois avouer que ce n’est pas simple de renoncer à tous les produits “polluants” du jour au lendemain, mais petit à petit nous avons réussi à remplacer la plupart d’entre eux par des huiles essentielles, les remèdes de grand-mères ou autre. Je pense que le plus simple ça était de remplacer les “ polluants” de la cuisine.

SI vous deviez donner un conseil à une maman qui se lance dans la chasse aux polluants et qui ne sait pas par où commencer, quel serait-il ?

Je lui dirais que c’est important de se fixer un but. Pourquoi tu aimerais changer ça ? Pour le bien de la planète? Pour ton bien à toi ? Pour le bien des animaux ?

Est-ce que Papa vous soutient dans ces actions pour dépolluer l’environnement de bébé ?

Complètement ! Cela devient un style de vie et non pas une obligation.

Le truc non écolo dont vous ne pourrez jamais vous passer !?

La voiture ! Je sais que c’est très “à la mode” de faire du co-voiturage, de prendre le tram, de faire du vélo ou autre… Mais on aime être 100% indépendants et du coup, c’est vraiment compliqué pour nous de changer ça.

Partager l'article

Ces portraits pourraient vous intéresser