« J’ai vécu mes 3 grossesses très sereinement ! »

Mère Veilleuse d’Arthur (7 ans), Joseph (3 ans) et Faustine (10 mois)

Retour
21.04.2022

Fiche d'identité

Fiche d’identité :

Prénom : Lorraine
Âge : 32 ans
Ville : Eguilles (près d’Aix-en-Provence)
Prénom et âge de ses enfants : Arthur (7 ans), Joseph (3 ans) et Faustine (10 mois)
Profession : Chargée d’affaires pour un courtier en assurance
Compte insta: @lorraine.a.boutin

Cette semaine, nous sommes parties à Eguilles à la rencontre de Lorraine, jeune maman de trois enfants. Elle nous raconte comment elle a vécu l’arrivée de son premier enfant alors qu’elle n’avait que 24 ans et de l’importance de se faire confiance !

Voici son portrait !

Trois choses à savoir sur sa maternité !

Votre devise :

Aime et aie confiance

Ce que vous aimeriez que vos enfants disent de vous :

Que je suis une maman joyeuse et aimante

Pour vous, la Mère Idéale est :

Celle qui suit son intuition et qui s’affranchit du regard des autres

Nos questions, ses réponses :

La métamorphose

Avant d’être maman, elle était comment votre vie ?

Festive ! On a eu Arthur alors qu’on était très jeunes. On avait 24 ans et Arthur était un bébé « surprise » du voyage de noces. Nous vivions à Paris avec un rythme de vie très dense. On venait de finir nos études, mon mari était en train de créer son entreprise. J’ai été très bien entourée par ma famille et tout s’est très bien passé même si j’étais une maman jeune. Puis, nous avions la chance d’avoir mes parents qui habitaient à côté de chez nous. Nous pouvions le faire garder facilement. J’ai aussi une sœur jumelle qui travaille dans la petite enfance et elle m’a beaucoup aidé. C’est important de continuer à avoir ces moments de couple qui sont très importants après l’arrivée d’un enfant.

Quand avez-vous eu envie d’être mère pour la première fois ?

Je ne m’étais pas vraiment posée la question. Je pensais que j’allais devenir maman beaucoup plus tard. A vrai dire, je ne m’étais pas projetée maman aussi jeune. J’étais focalisée sur ma vie professionnelle et ma vie de couple. A notre plus grande joie, ce bébé est arrivé. Il m’a permis d’arrêter de vouloir tout planifier et de vivre de façon plus détendue.

Une fois enceinte, comment se sont passées vos grossesses ?

Nous gérions la grossesse selon nos instincts et nos envies. On ne se mettait pas la pression, notamment avec tout le côté médicalisé. J’ai vécu ma première grossesse très sereinement. 4 ans après, je suis retombée enceinte et j’étais très heureuse car c’était voulu. Ma grossesse a été très joyeuse et j’ai eu de la chance que tout se soit bien passé.

Pour ma 3ème grossesse, c’était une joie immense d’attendre une petite fille après deux garçons. Pour elle, j’ai fait un projet de naissance. On s’était vraiment préparé en faisant de l’hypnose prénatale. C’était une 3ème césarienne mais c’était très doux ! Mon mari a pu rester avec moi du début à la fin. J’avais demandé à ne pas être séparée de mon bébé en salle de réveil. C’était génial ! C’est quelque chose qui n’avait pas pu être possible pour mes deux premiers. J’étais plus âgée aussi, j’avais 31 ans donc je savais davantage ce que je voulais.

Comment se sont passés vos premiers pas de maman ?

Arthur était un bébé hyper joyeux et hyper facile. Malgré notre jeune âge, on était très heureux. C’était le 1er enfant de ma famille et de mes amis donc il était la petite mascotte. Les nuits étaient compliquées pendant 1 an mais on ne se mettait pas de pression. Nous faisions du mieux qu’on pouvait. On n’était pas stressé, on avait l’innocence de notre jeunesse. J’ai appris grâce à lui à profiter différemment de la vie à, même lors des moments où on ne s’y attend pas forcément. Je me suis détachée du regard des autres. Être une maman jeune m’a permis de garder cette part d’insouciance également.

Et maintenant, elle est comment votre vie ?

Depuis qu’on a déménagé près d’Aix-en-Provence, on a trouvé une harmonie entre notre vie de couple et notre vie de parents. On a le temps de se poser, d’être serein. A Paris, on avait une vie très dense. J’avais l’impression de voir ma vie défiler. Aujourd’hui, je profite de l’instant présent. Je travaille en 3/5e et c’est génial !

Qu’est-ce qui vous a manqué dans votre parentalité ?

Lorsque j’étais enceinte à 24 ans d’Arthur, je n’avais aucune amie qui était enceinte. On n’en parlait pas du tout. J’ai été déclenchée avant le terme et j’ai eu une césarienne d’urgence. Je pense que si on m’avait plus renseignée sur l’accouchement, cela aurait été un peu moins violent.

Mère (mais pas que !)

Qu’est-ce que vous n’avez plus fait depuis que vous êtes maman et qui vous manque ?

Le tennis. Mais je suis en train de m’y remettre !

Et puisqu’on est sur le site de Mère Nature, parlons deux minutes d’environnement pour finir ! Quel est le truc « Green » que vous faites au quotidien ?

On fait le tri. Je fais attention à éteindre la lumière et à limiter notre consommation d’eau. Nous achetons beaucoup en seconde main pour les jouets et les vêtements. Nous faisons tous les repas nous-mêmes et on est sensible à l’écologie.

Et pour conclure…

En un mot, vous diriez que vous êtes une maman…

Qui a su s’écouter au fil des dernières années et trouver son équilibre entre sa vie de maman, de femme et d’épouse !

maman jeune maman jeune

Partager l'article

Ces témoignages pourraient vous intéresser