« Je suis tombée enceinte après un long parcours PMA et je veux aider les femmes qui sont dans cette situation »

Mère Veilleuse de Massimo, 2 ans

Retour
14.03.2022

Fiche d'identité

Prénom : Célia
Âge : 33 ans
Ville : Cabriès (Bouches-du-Rhône)
Prénom et âge de son fils : Massimo, 2 ans
Profession : Fondatrice d’Odysée Fertile, une entreprise dédiée à l’accompagnement des femmes dans leur parcours PMA
Compte insta : @celiabarbarisi @odyssee.fertile

Cette semaine, nous sommes parties à Cabriès à la rencontre de Célia, coach professionnel et maman de Massimo, 2 ans. Ayant elle-même eu recours aux FIV pour avoir son fils, elle lance son entreprise Odysée Fertile, qui ouvrira en mai. Son but ? Accompagner les femmes dans leur parcours de PMA.

Elle nous raconte son combat pour devenir maman ainsi que sa nouvelle vie de maman entrepreneuse !

Voici son portrait !

Trois choses à savoir sur sa maternité !

Votre devise :

Être alignée dans son cœur, son corps et sa tête pour être bien dans ses baskets

Le truc que vos parents faisaient et que vous trouvez fou aujourd’hui :

Ne pas mettre la ceinture dans la voiture

La chose essentielle à votre journée :

Mon organisation afin de ne pas perdre de temps

Nos questions, ses réponses :

La métamorphose

Avant d’être maman, elle était comment votre vie ?

Avant d’avoir mon fils, je profitais de ma vie. Avec mon conjoint, nous voyagions beaucoup. On partait régulièrement en weekend. On voyait nos amis. On avait une vie plutôt dynamique ! Nous étions également concentrés sur nos carrières professionnelles. A cette époque, j’étais juriste en droit de la santé à la FEHAP (Fédération des Établissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne privés solidaires). J’y ai travaillé pendant 9 ans avant de faire une reconversion professionnelle pour lancer mon projet, Odyssée Fertile.

Quand avez-vous eu envie d’être mère pour la première fois ?

La première fois que je me suis sentie réellement prête à devenir maman, j’avais 28 ans. J’avais rencontré la bonne personne et j’avais envie de construire une famille avec lui. Mais, malheureusement, nous avons eu des difficultés à concevoir. Au bout d’un certain moment, j’ai commencé à me renseigner sur mon cycle et sur l’infertilité. Les mois passaient et je n’étais toujours pas enceinte. J’ai décidé d’aller voir un médecin spécialisé qui nous a fait faire de nombreux tests afin de déceler notre problème. Les examens ont révélé que je n’avais pas de souci médical malgré les mois d’échec. Il s’agissait d’une infertilité non-expliquée médicalement.

Par la suite, on nous a proposé de commencer un parcours PMA. Nous avons fait plusieurs FIV – Fécondations In Vitro. Le 4ème transfert embryonnaire a fonctionné, après 3 ans d’essai à vouloir un enfant. Ce parcours PMA a été compliqué émotionnellement pour moi. C’était difficile d’avoir un suivi médical alors que je n’avais aucun souci avéré. J’ai eu du mal à l’accepter…

Une fois enceinte, comment s’est passée votre grossesse ?

Pour être honnête, les premières semaines ont été un peu plus compliquées psychologiquement. J’avais conscience des risques de fausse-couche et j’avais peur que cela m’arrive. Mais une fois que ce cap a été passé, j’ai pu profiter de ma grossesse. J’ai eu de la chance, je n’ai pas eu de problème grave. J’étais en forme. Elle s’est très bien passée. Une grossesse par FIV n’est pas plus risquée qu’une grossesse naturelle. Je n’ai pas eu de suivi particulier du fait des traitements de fertilité.

Mère (mais pas que !)

Et maintenant que vous êtes maman, elle est comment votre vie ?

Maintenant que notre fils est parmi nous, nous avons un autre rythme, c’est sûr ! Mais, c’est que du bonheur ! Il découvre plein de nouvelles choses en ce moment, c’est super de l’accompagner dans ses apprentissages au quotidien !

Aujourd’hui, ma journée type consiste à jouer avec lui le matin avant de le déposer à la crèche. Je m’occupe ensuite des tâches domestiques. Puis, je me consacre à mon projet professionnel. Je suis en train d’ouvrir mon entreprise, Odyssée Fertile. Elle a pour but d’accompagner les femmes dans leur parcours de pré-conception, notamment en parcours PMA, afin qu’elles vivent mieux cette épreuve. L’idée est qu’elles soient bien dans leur tête et dans leur corps pour qu’elles puissent concevoir plus sereinement.

Le fait que Massimo soit à la crèche me permet d’avoir une pause dans la journée. Je peux penser à moi en faisant du sport ou en passant du temps avec mes amis. Puis, je vais le rechercher à la crèche à 17h30 et je me consacre à ses besoins. Une fois qu’il est couché, je retrouve mon mari et nous retrouvons notre vie de couple en partageant de bons moments.

Qu’est-ce que vous n’avez plus fait depuis que vous êtes maman et qui vous manque ?

La spontanéité, sans hésiter ! Avec un enfant, il faut que je puisse anticiper si j’ai besoin de le faire garder pour sortir avec mes copines par exemple. Je m’autorise à vivre et j’arrive à faire garder mon fils à ma mère ou à mon mari quand j’ai envie de sortir. Je pense que c’est important d’avoir un équilibre entre sa vie de femme et sa vie de mère. Certes, je ne sors pas autant qu’avant mais je continue de sortir de temps en temps.

Et puisqu’on est sur le site de Mère Nature, parlons deux minutes d’environnement pour finir ! Quel est le truc « Green » que vous faites au quotidien ?

On fait le tri sélectif. J’utilise des produits bio pour mon fils au maximum. J’essaie qu’il mange sain et équilibré. On fait également attention à notre consommation d’eau. On a un compost. Je ne suis pas écolo à outrance mais dès que je peux faire quelque chose de simple, je le fais.

Et pour conclure…

En un mot, vous diriez que vous êtes une maman qui….

Est à l’écoute !

pma

Partager l'article

Ces témoignages pourraient vous intéresser