"Les mettre devant un écran est pour moi un échec"

Noëlie, Mère Veilleuse de Garance 7 ans, Faustine 5 ans et Augustine 10 mois

Retour
07.02.2022

Fiche d'identité

Prénom et Nom : Noélie Geisert
Âge : 30 ans
Profession : Démographe
Ville : Châteaurenard (Bouches-du-Rhône)
Prénom et âge des enfants :Garance 7 ans, Faustine 5 ans et Augustine 10 mois
Compte Insta : @meidala_

Cette semaine, nous sommes parties à la rencontre de Noëlie, maman de trois filles !

Elle nous parle de ses grossesses, de sa vision de la maternité, de la charge mentale et de la pression qu’elle se met toute seule (on la cite!) !

Voici son portrait.

Trois choses à savoir sur sa maternité !

Votre livre de chevet en ce moment :

Lâcher prise ! Maître mot d’un quotidien plus serein.

La chose essentielle à votre journée :

    Un moment pour moi – même si c’est seulement 5 minutes de calme avec un bon thé.

 

Pour vous, la Mère Idéale, elle fait :

Pour la 3ème grossesse, en sachant que c’était une troisième fille : “Oh merde alors, encore une fille ! Pas trop déçu le papa ? Du coup vous allez tenter le 4ème ?”

Nos questions, ses réponses

La métamorphose 😊

Avant d’être maman, elle était comment votre vie ?

Je menais une vie d’étudiante bien remplie entre révisions et soirées étudiantes. Et, je faisais du sport, plus précisément, du hockey sur glace ! Une passion que je partageais avec le futur papa ! Je lisais également beaucoup… Je n’ai plus beaucoup de temps pour cela maintenant !

Quand avez-vous eu envie d’être mère pour la première fois ?

Durant ma dernière année de Master, j’ai vraiment ressentie l’envie de devenir mère. Je pense que c’était comme une envie de tourner la page de la vie étudiante, de passer à autre chose, d’ouvrir un nouveau chapitre. J’avais donc 23 ans et j’étais en couple avec le futur papa depuis 8 ans ! Oui, je me suis mise avec lui alors que j’étais en 3ème !! Nous habitions ensemble depuis 2 ans environ. Devenir parents était la suite logique de notre histoire, nous en avions envie tous les deux. J’étais convaincue que tomber enceinte prendrait du temps. Donc, j’ai proposé à mon homme de commencer les essais bébé sans plus attendre ! Et là surprise, premier essai, premier test de grossesse positif ! Je me souviens avoir été submergée d’un tourbillon d’émotions. Je ne réalisais pas et me suis posée mille questions. Mais, tous mes doutes se sont évaporés à l’instant même où j’ai annoncé la grossesse au papa (qui lui, à toujours tendance à voir le positif dans chaque situation).

Une fois enceinte, comment s’est passée votre grossesse ?

J’ai eu une grossesse de rêve, pas de nausées, ni de vomissements ou autres complications. Je n’ai pris que 7kg en tout et pour tout ! Un de mes gros regrets : ne pas avoir eu le gros ventre de grossesse qu’on voit dans les magazines !
Comme bon nombre de femmes enceintes, j’avais des envies mais on était très loin du cliché des fraises… Moi, c’était plutôt olives, cornichons et tartes flambées (alsacienne oblige ) ! Avec le papa, on en rigole encore aujourd’hui. Il courrait m’en acheter quand l’envie arrivait.

Pas de stress alors ?

Si ! Paradoxalement, j’ai trouvé la grossesse très stressante et cela m’a certainement empêchée d’en profiter pleinement. J’avais beaucoup de mal à me projeter, à acheter des vêtements, à préparer la chambre.. Sans le forcing du papa, je crois que rien n’aurait été prêt avant la naissance. J’avais vraiment peur que cela porte « malheur », que l’on se projette et que cela nous fasse du mal si la grossesse devait mal se passer…Au début, il y a eu le stress de la fausse couche, ensuite celui de se dire est ce que bébé va bien (notamment lors des échographies), puis la peur d’accoucher prématurément et enfin le fait de n’avoir jamais trop senti bébé bouger. J’avais un “placenta praevia” ce qui signifie qu’il se trouve à l’avant de l’utérus et fait un effet « par chocs » ! Certains jours, je ne sentais pas bébé bouger ! C’était vraiment stressant. Et, cette aventure placentaire s’est répétée pour les grossesses suivantes bien sûr…

Mère (mais pas que !)

Et maintenant que vous êtes maman, elle est comment votre vie ?

Depuis que je sui devenue maman, ma vie est toujours aussi remplie qu’avant, mais de manière très différentes ! J’ai l’impression que le temps s’est accéléré, que les jours, les mois et les années défilent à une vitesse folle. Moi qui riait au nez des personnes qui me disaient « profitent de ta grossesse, « profite de ton bébé, ils grandissent tellement vite » et bien force est de constater qu’ils avaient raison !

La charge mentale ne pèse pas trop lourd ?

Le père de mes filles est très impliqué et fait tout simplement « sa part ». Le quotidien et sa gestion n’est donc pas un poids. Après je ne dis pas que c’est simple et « rose » tous les jours, loin de là ! Mais, nous sommes une vraie équipe. Pour ma part, je pense que la charge mentale je me la fabrique toute seule… Je suis très exigeante envers moi-même. Je veux être sur tous les fronts, que tout soit gérer de manière nickel (repas, ménage, activités des enfants…). La partie « activités » des enfants me prend énormément de temps, car j’adore leur proposer un tas de choses à faire à la maison ou à l’extérieur. Je me mets une pression énorme pour ça ! Mais j’aime ça ! Les mettre devant un écran est pour moi un échec.

Impressionnant ! Et vous travaillez ?

Jusqu’à ce que nous déménagions dans le sud de la France il y a deux ans, je travaillais en tant que démographe/chargée d’études statistiques. Ce travail me passionnait. J’étais réellement épanouie dans ma vie professionnelle et personnelle. Un réel équilibre s’était installé. Puis, mon conjoint a eu une opportunité professionnelle qui impliquait un changement de vie et une démission pour moi. Cette décision n’a pas été simple mais elle a été prise à deux. A l’heure actuelle, après plusieurs mois au chômage puis un congé maternité (Augustine est passée par là), je travaille avec mon conjoint. Cela me permet de travailler depuis la maison et d’avoir un rythme idéal avec les enfants ! Tout le monde y trouve son compte.

Qu’est-ce que vous n’avez plus fait depuis que vous êtes maman et qui vous manque ?

Je crois que la liste est beaucoup trop longue ! Joker ! Allez, je dirais en vrac :
dormir plusieurs nuits complètes d’affilée, avoir une soirée entière calme sans rien avoir à gérer, me poser avec un bon thé et un bouquin, etc. Mon objectif 2022 : m’obliger à prendre du temps pour moi !

Et puisqu’on est sur le site de Mère Nature, parlons deux minutes d’environnement pour finir ! Quel est le truc « Green » que vous faites et que votre conjoint ne supporte plus ou ne comprend pas ?

Pour le coup, je dirais rien ! Le papa m’a toujours soutenue dans mes lubies diverses et variées ! Nous sommes d’accord sur un point: les questions liées à l’environnement sont des choses importantes que nous voulons transmettre à nos enfants.

En un mot, vous diriez que vous êtes une maman qui….

…fait de son mieux. Un bon mélange de maman poule/cool.

Partager l'article

Ces témoignages pourraient vous intéresser