Maman Enseignante Chercheuse à Evreux : l'histoire de Marine

Mère Veilleuse d'Olympe, 9 mois.

Retour
28.05.2021
Jongler entre son job et ses enfants

Fiche d'identité

Prénom : Marine
Âge : 27 ans
Profession : Enseignante chercheuse en histoire
Ville : Evreux (Normandie)
Prénom et âge de sa fille : Olympe, 9 mois
Compte Insta : @till_manen_och_tillbaka

 

Cette semaine, nous sommes parties à Evreux à la rencontre de Marine, maman d’Olympe, 9 mois. Au-delà de son métier passionnant, enseignante et chercheuse en histoire, elle est aussi une maman comblée !

Elle nous raconte comment sa vie et son couple ont dû s’adapter à l’arrivée d’un bébé. Elle nous partage sa nouvelle vie de famille.

Voici son portrait.

Trois choses à savoir sur sa maternité !

Votre livre de chevet en ce moment :

« Fille-Garçon même éducation » de Pihla Hintikka, Elisa Rigoulet

La chose essentielle à votre journée :

Des câlins

Votre envie bizarre pendant votre grossesse :

Petit pot au chocolat pour bébé

Nos questions, ses réponses

La métamorphose

Avant d’être maman, elle était comment votre vie ?

Avec mon conjoint on voyageait beaucoup. Souvent, on partait en weekend en France ou à l’étranger. On sortait plus qu’aujourd’hui, c’est sûr ! On aimait tester de nouveaux restaurants, de nouvelles sorties. Le reste de mon temps était très occupé par mon travail à l’université. Je lisais beaucoup et j’avais plus de temps pour faire de la recherche.

Quand avez-vous eu envie d’être mère pour la première fois ?

Je me suis toujours imaginée avec des enfants. Cela faisait partie de mes projets futurs. Lorsque j’ai rencontré la bonne personne, c’est devenu un projet à deux. On partage les mêmes valeurs et les mêmes centres d’intérêt, alors fonder une famille tombait sous le sens.

Une fois enceinte, comment s’est passée votre grossesse ?

Le premier trimestre a été difficile, j’étais malade et alitée. Je vomissais beaucoup, ma mère avait eu une grossesse compliquée elle aussi. Après avoir été malade pendant trois mois, j’ai essayé l’acupuncture et quelques séances m’ont bien aidée. Être enceinte pendant un confinement, c’est plutôt reposant. Je ne donnais plus aucun cours, je profitais de ma grossesse. Le meilleur souvenir que je garde de cette période, c’est quand j’ai commencé à sentir le bébé.

Mère (mais pas que !)

Et maintenant que vous êtes maman, elle est comment votre vie ?

Mon rythme de vie a radicalement changé ! Le point positif est que nous avons un bébé plutôt cool qui nous laisse dormir, donc je ne suis pas exténuée. C’est un gros changement que de passer de deux à trois. Olympe a une place privilégiée qui, avant, était occupée par le conjoint. Ma vie au travail est aussi impactée. Quand avant je pouvais rester une heure de plus après le cours avec des étudiants, aujourd’hui je rentre vite voir ma fille. J’ai moins de temps à leur consacrer. Mais globalement, ma vie est plus riche qu’avant. Se réveiller chaque matin avec notre petite fille, il n’y a rien de mieux !

Qu’est-ce que vous n’avez plus fait depuis que vous êtes maman et qui vous manque ?

Voir mes amies. Pouvoir sortir sans se soucier de l’heure du retour, profiter sans penser à bébé en permanence. Je n’ai plus de temps durant lesquels je profite pleinement. Aujourd’hui, il ne se passe plus une minute sans que j’aie à penser à ce que je dois faire pour ma fille.

Et puisqu’on est sur le site de Mère Nature, parlons deux minutes d’environnement pour finir ! Quel est le truc « Green » que vous faites et que votre conjoint ne supporte plus ou ne comprend pas ?

A vrai dire, c’est plutôt lui le parent « Green » des deux. Il m’a convaincu de passer aux couches lavables même si j’étais sceptique. C’est le plus écolo du couple et je le suis sur ce chemin avec plaisir ! Ce sont de vraies bonnes actions qui peuvent avoir un impact énorme sur l’environnement.

Et pour conclure…

En un mot, vous diriez que vous êtes une maman qui….

Une maman qui essaie de faire son maximum

Maman Enseignante Chercheuse à Evreux : l'histoire de Marine

Partager l'article

Ces témoignages pourraient vous intéresser