Maman fêtarde : l'histoire de Malaurie qui a fait de sa vie de maman une fête

Mère Veilleuse de Mia, 6 ans et Arya, 19 mois.

Retour
12.04.2021
Jongler entre son job et ses enfants

Fiche d'identité

Prénom : Malaurie
Âge : 28 ans
Profession : Infirmière
Ville : Pugnac
Prénom et âge de ses enfants : Mia, 6 ans, Arya, 19 mois
Compte Insta : @working_mom.and.nurse

 

 

Cette semaine, nous sommes parties à la rencontre de Malaurie, une infirmière maman de deux petites filles qui n’hésite pas à faire la fête à la maison !

Elle gère d’une main de maître sa vie professionnelle d’infirmière et sa vie de famille sans pour autant oublier de faire la fête avec ses enfants.

Elle nous raconte comment elle est devenue une maman fêtarde. Tout un programme !

Voici son portrait.

Les questions en + !

Votre devise :

Souris à la vie et la vie te sourira !

Ce que vous aimeriez que vos enfants disent de vous :

Ma mère elle est trop cool !

Le truc que vos parents faisaient et qui vous semble fou aujourd’hui :

Nous faire écouter des chansons qui parlent de sexe LOL

Nos questions, ses réponses

La métamorphose

Avant d’être une maman fêtarde, elle était comment votre vie ?

Avant d’être maman, on était un couple de fêtards : sorties, restos. On recevait tout le temps du monde à la maison. On dormait jusqu’à midi le week end ! Cependant, je lisais beaucoup de livres et je m’accordais du temps pour regarder des tonnes de séries, de films, etc.

Quand avez-vous eu envie d’être mère pour la première fois ?

J’ai voulu être maman très jeune, vers l’âge de 18 ans. Mais, avant je voulais finir mes études d’aide-soignante et faire un voyage qui nous tenait à cœur avec mon conjoint.

Une fois enceinte, comment se sont passées vos grossesses ?

Malgré les 22 kilos en plus et quelques aléas au niveau du moral, je garde un super souvenir de ma première grossesse ! J’étais encore aide-soignante, j’ai pu être arrêtée à 4 mois de grossesse. Ça me laissait du temps pour préparer sereinement l’arrivée de Mia. Ma deuxième grossesse a été plus compliquée. J’étais étudiante infirmière à l’époque et déjà maman. J’ai dû être active jusqu’à la fin (stage et partiels le jour du terme !). Cette fois, j’ai pris « seulement » 18 kilos. Mais j’ai fait de l’hypertension, du diabète gestationnel et j’ai eu un décollement du placenta ! Psychologiquement, j’étais au taquet !

Mère (mais pas que !)

Et maintenant que vous êtes maman, elle est comment votre vie ?

On est toujours aussi fêtards, mais avec des enfants en plus ! C’est souvent la fête à la maison ! J’essaie de gérer ma vie de maman, d’infirmière, d’épouse et de femme comme je peux ! On essaie de se faire un resto en amoureux par mois avec mon mari (bon, ça c’était avant le COVID bien sûr). Je n’ai plus le temps de lire des livres le soir dans mon lit tellement je suis épuisée par mes journées. Par contre, j’essaie de me garder du temps le week-end pendant les siestes d’Arya pour faire des choses que j’aime : regarder des séries, aller sur Instagram… Le soir, on a mis en place un rituel qui fait que les choses se déroule plutôt bien jusqu’au coucher des filles. Et je vois mes copines un soir par semaine pour papoter et décompresser. C’est indispensable pour moi.

Qu’est-ce que vous n’avez plus fait depuis que vous êtes maman et qui vous manque ?

Lire des livres justement ! Et aller au cinéma.

Et puisqu’on est sur le site de Mère Nature, parlons deux minutes d’environnement pour finir ! Quel est le truc « Green » que vous faites et que votre conjoint ne supporte plus ou ne comprend pas ?

Rien…

Et pour conclure…

En un mot, vous diriez que vous êtes une maman qui….

Une maman qui assure !

Partager l'article

Ces témoignages pourraient vous intéresser