Marine, notre Mère Veilleuse de la semaine #55

Maman de Lou, 11 mois.

Retour
1.11.2020
Mères Veilleuses

Fiche d'identité

Prénom : Marine
Âge : 22 ans
Profession : Mère au foyer 
Ville : Saintes
Surnom donné à sa fille : Doudou
Maternité où vous avez accouché : Hôpital de Saintes
Écologiquement intraitable sur : Les déchets, le tri
Ce qui vous manque pour être plus écolo :  Plus de temps
Compte Insta : @les_ptitsloups

L’interview de notre Mère Veilleuse de la semaine !

Cette semaine marque le début du mois sans tabac. Pour l’occasion nous sommes parties à la rencontre de Marine, jeune maman et ancienne fumeuse. Elle est mère au foyer et s’occupe à plein temps de Lou, sa petite fille de 11 mois.

Elle nous explique comment elle a arrêté de fumer mais aussi comment elle gère son quotidien de jeune maman.

Une maman sans filtre !

Bonjour, D’abord, comment ça va ? Vous étiez fumeuse. Pourquoi et comment avez-vous arrêté ?

J’ai commencé la cigarette à l’adolescence. Je fumais beaucoup avant ma grossesse, à peu près 10 cigarettes par jour. Mon conjoint est aussi un gros fumeur et n’est d’ailleurs malheureusement pas prêt de s’en passer. Quand j’ai voulu tomber enceinte, j’ai commencé à essayer de réduire voire de m’arrêter. Seulement je n’étais pas assez motivée alors impossible de stopper pour de bon. Mais, quand j’ai appris que j’attendais un bébé, ça a vraiment été le déclic. J’ai arrêté du jour au lendemain. Je n’ai eu besoin de rien d’autre que la motivation d’offrir une vie plus saine à mon bébé. Tout à coup, j’étais débarrassée de la cigarette. Rien que l’idée d’imposer toutes ces saletés à ma fille me repoussait.

Et depuis, vous n’avez pas eu de nouveau envie de fumer ?

Mon allaitement ne s’est pas bien passé. Je me suis sentie seule et mal informée. J’ai dû l’arrêter, ce qui m’a fait reprendre la cigarette. En effet, voir ce beau projet partir en fumée m’a vraiment mis un gros coup au moral. Après cette immense déception, j’ai repris pendant un mois, mais j’ai réussi à arrêter de nouveau. Il est vrai que parfois quand je suis triste ou en colère, l’envie revient… Mais je ne cède plus à cette tentation. Arrêter a été comme une renaissance.

A quel moment avez-vous commencé à faire attention aux Perturbateurs Endocriniens ? A l’environnement ? Aux polluants ?

Je ne fais pas encore assez attention à tout ça. Mais, depuis que j’ai eu ma fille, je fais de mon mieux pour me renseigner un peu plus sur ces sujets, mais je manque parfois d’informations. J’aurais bien aimé avoir votre sac à la maternité !

Comment vous êtes-vous renseignée sur ces polluants ?

Je ne me renseignais pas avant d’être maman. Je ne me posais pas encore de questions au sujet de ma santé, car étant jeune je ne me sentais pas concernée. Aujourd’hui je veux le meilleur pour ma fille, alors je prête plus d’attention à ces informations, seulement la difficulté est de prendre le temps de m’informer sérieusement.

Vous avez arrêté de fumer et c’est déjà formidable ! Mais avez-vous déjà supprimé d’autres polluants ?

Le changement s’est surtout fait en cuisine. Alors qu’avant je ne regardais pas ce que l’on mangeait, aujourd’hui je vérifie les compositions et je me tourne plus vers le bio. Je passe mes dimanches à cuisiner les repas de la semaine pour ma fille. Comme ça, je suis sûre de ce qu’il y a dans son assiette. Maintenant qu’elle mange comme nous, la règle s’applique aussi à nos repas. Nous mangeons mieux, plus de bio et je tente parfois le végétal mais Monsieur aime trop la viande pour me suivre. Je fais également attention au tri sélectif. J’aimerais en faire plus mais je manque de temps et d’argent.

Est-ce que Papa vous soutient dans ces actions pour dépolluer l’environnement de bébé ?

Il comprend et m’encourage. Petit à petit il se sent lui aussi concerné, quand on fait les courses ensemble il regarde les compositions. On essaye de filtrer au maximum les mauvais composants.

Le truc non écolo dont vous ne pourrez jamais vous passer !?

Je dirais la voiture, trop dur de s’en passer !

Partager l'article

Ces portraits pourraient vous intéresser