Maman future naturopathe : le portrait de Mélanie ou @hippie.family

Mère Veilleuse de Roman, 6 ans

Retour
20.09.2020
Entreprendre en étant maman

Fiche d'identité

Prénom : Mélanie
Âge : 38 ans
Profession : Coach, formatrice en communication digitale et naturopathe en puissance
Ville : Eguilles
Surnom donné à ses enfants : Bistou
Maternité où vous avez accouché : Maternité de l’Etoile à Aix en Provence
Écologiquement intraitable sur : L’alimentation
Ce qui vous manque pour être plus écolo : Du temps pour faire plus de choses moi-même
Compte Insta : @hippie.family
Site Internet :www.hippiefamily.com

Cette semaine, nous sommes parties à la rencontre de Mélanie, formatrice en communication digitale, naturopathe en puissance et maman de Roman, 6 ans. Via son compte Instagram, nommé @hippie.family suivi par près de 12 000 abonnés, elle distille avec bienveillance sa façon de voir le monde. Cette Bruxelloise spécialiste de marketing nous explique dans ce portrait comment sa famille est devenue une hippie family (en Provence).

Une hippie maman !

Bonjour, D’abord, comment ça va ? Ce confinement avec un enfant (ou un bébé), on en parle ?

C’est appréciable de pouvoir retrouver un rythme naturel pour notre vie de famille et de ne pas courir après le temps. On a toujours eu un mode de vie très fusionnel, donc le confinement n’a pas changé grand-chose pour nous. D’autant, que nous avons déjà expérimenté l’école à la maison l’année passée. Pour autant, les journées sont parfois longues avec un enfant qu’il faut nourrir en permanence de nouvelles choses (même si je suis une fervente adepte de l’ennui pour les petits !).

A quel moment avez-vous commencé à faire attention aux Perturbateurs Endocriniens ? Est-ce que c’est arrivé avec bébé ?

Lorsque je suis venue m’installer en Provence. Bruxelloise d’origine, j’étais complètement déconnectée de la nature. Je n’ai pas été élevée dehors comme les enfants d’ici. Quant à l’alimentation et aux produits clean, c’est vraiment venu avec bébé. La notion de perturbateurs endocriniens est par contre venue bien plus tard. Peut-être parce que je chemine vers un mode de vie plus bio et plus responsable qu’avant. De plus, je suis en formation pour devenir naturopathe.

Vous êtes donc une future naturopathe, comment vous êtes-vous renseignée sur ces polluants ?

Je ne me suis jamais vraiment renseignée sur ces polluants en particulier mais cela fait partie d’un tout, d’une démarche globale. Je ne m’informe avec aucun média grand public. Nous n’avons plus la télé depuis plusieurs années pour justement choisir nos sources d’informations. Mais je suis de nombreux blogs, je lis des livres- documents sur l’écologie au sens large et des magazines engagés, en regardant des documentaires mais aussi en suivant des lanceurs d’alerte.

Comment êtes-vous passée à l’action pour dépolluer tout ça ?

J’ai remplacé tous mes produits ménagers de grande surface par des produits naturels : vinaigre, bicarbonate, savon de Marseille… Dans la salle de bain, je suis passée au tout solide, à base d’ingrédients naturels et bio : shampoing, dentifrice, déo… Dans la chambre, on n’a pas encore mis en place grand-chose si ce n’est que, naturellement, on achète d’occasion (jouets, livres, meubles, habits) ou en tout cas, on lave le textile quand il est neuf.

Qu’est-ce qui vous a semblé le plus simple à faire ?

Le plus simple a été de supprimer tous les cosmétiques et soins liquides (initialement dans une démarche zéro déchet). Mais rien n’a été compliqué en soi. Chaque changement devient une habitude et laisse la place à un nouveau changement !

Si vous deviez nous donner un conseil pour savoir par où commencer ?

De n’acheter que des produits dont on comprend l’étiquette ! Généralement, il suffit de quelques ingrédients de base pour passer aux produits fait maison. Et puis, évidemment, privilégier la réutilisation.

Est-ce que Papa vous soutient dans ces actions pour dépolluer l’environnement de bébé ?

Papa me soutient dans tout, on est interchangeables !

Le truc non écolo dont vous ne pourrez jamais vous passer !?

Internet et mon lave- vaisselle… 🤷

Partager l'article

Ces témoignages pourraient vous intéresser