Nicolas, notre Père Veilleur de la semaine #60

Papa de Hidaya, 5 ans et Sabile, 3 mois.

Retour
06.12.2020
Pères Veilleurs

Fiche d'identité

Prénom : Nicolas
Âge : 33 ans
Profession : Chef de produit chez Rainett
Ville : Les Ulis en région parisienne
Surnom donné à ses enfants : Hidoudou et Sabilou
Écologiquement intraitable sur : Les produits ménagers évidemment
Ce qui vous manque pour être plus écolo : Encore plus de volonté… Pour prendre le vélo au lieu de la voiture quand il pleut par exemple
Site Internet :www.rainett.fr

L’interview de notre Père Veilleur de la semaine

Cette semaine, nous sommes parties à la rencontre de Nicolas, Chef de produit chez Werner & Mertz, groupe qui commercialise la marque de produits ménagers Rainett, et papa de deux petites filles.

Diplômé de Science Po., il a intégré depuis deux ans les équipes de Rainett, marque partenaire des sacs Mère Nature.

Un poste inspirant pour ce jeune papa qui a depuis très longtemps des convictions écologiques fortes.

Voici son portrait.

Un papa qui n’hésite pas à faire le ménage !

Bonjour, D’abord, comment avez-vous vécu l’arrivée de votre bébé en cette période de crise ? Pas trop dur ?

Non au contraire ! Pour nous, cette seconde grossesse a été beaucoup plus facile à vivre que la première. Ma femme a été confinée très tôt puisqu’elle était enceinte – ce qui lui a permis d’éviter trois heures de transports par jour. Donc, sa grossesse a été plus calme et moins mouvementée et elle a pu la mener à terme. D’ailleurs, le gynécologue nous a dit que pendant le confinement, il y a eu nettement moins d’accouchements prématurés que d’habitude… Et puis comme ma seconde fille est née début septembre, j’ai eu la chance de pouvoir assister à l’accouchement et sa sœur a même pu venir la voir !

A quel moment avez-vous commencé à faire attention aux Perturbateurs Endocriniens ? Est-ce que c’est venu d’abord du fait de votre travail ? Ou est-ce l’inverse ?

J’ai toujours été sensible à l’écologie, mais j’ai vraiment franchi un cap quand je suis devenu papa. Pour l’arrivée de notre première fille, nous avions déjà fait du ménage et nous nous sommes posés beaucoup de questions, notamment au sujet des couches. Puis, j’ai commencé à travailler chez Rainett et évidemment mon intérêt pour ces problématiques s’est accru. Je suis très sensible à la qualité de l’air intérieur. Je scanne la plupart des produits que je consomme sur Yuka. C’est d’ailleurs parce que je suis sensible à cela que j’ai été séduit par Rainett. Travailler pour une marque qui a moins d’impacts sur la santé humaine et l’environnement, cela donne évidemment plus de sens à mon quotidien.

Et justement, quels sont les engagements de Rainett en quelques mots ?

Nous avons 9 engagements que nous affichons clairement et qui résument bien l’ensemble de nos prises de positions. Parlons quelques minutes des emballages. Tous nos flacons en plastique transparent (PET)  sont fabriqués avec 100% de plastique recyclé, depuis 2016 déjà ! Cela représente plus de 400 millions de bouteilles en plastique recyclés. C’est-à-dire 400 millions de bouteilles qui ne se retrouvent pas dans la mer. Or, le plastique recyclé coûte 30% plus cher que du plastique vierge, mais Werner & Mertz, notre groupe, assume ce choix fort ! Nous le faisons aussi en espérant que cela incitera d’autres entreprises à faire pareil, ce qui permettra aussi de faire baisser les prix pour tout le monde.

Comment êtes-vous passé à l’action pour dépolluer tout ça à la maison ? Par quoi avez-vous commencé ?

D’abord, je fais vraiment attention à ce que je fais rentrer chez moi. Encore une fois, j’utilise beaucoup Yuka ! Du côté, des produits ménagers, j’opte bien entendu pour les produits Rainett. Je suis aussi les recommandations des médecins de l’Association Santé Environnement France (ASEF). En ce qui concerne plus précisément mes filles, je m’informe régulièrement en lisant 60 millions de consommateur et l’UFC Que Choisir. Pour chaque produit, avec ma femme, nous faisons une petite étude de marché…déformation professionnelle ! Je trouve d’ailleurs que les sacs Mère Nature sont une aide précieuse pour les jeunes parents.

Est-ce que la maman vous soutient dans ces actions pour dépolluer l’environnement de bébé ?

Complètement ! Nous sommes parfaitement alignés sur ces questions.

Le truc non écolo dont vous ne pourrez jamais vous passer !?

Le chocolat !

Nicolas Père Veilleur

Partager l'article

Ces portraits pourraient vous intéresser