« On ne se rend pas compte de l’impact du bébé sur notre vie », le témoignage de Christophe, papa entrepreneur

Merveilleux papa d’Elin (5 ans) et Erika (1 an et demi)

Retour
18.06.2021
Merveilleux papas

Fiche d'identité

Prénom : Christophe
Âge : 33 ans
Ville : Velaux (Bouches-du-Rhône)

Profession : Responsable commercial dans l’automobile et consultant / (@voitures_usa)
Prénom et âge des enfants : Elin (5 ans) et Erika (1 an et demi)

A l’occasion de la fête des pères, nous sommes parties à Velaux à la rencontre de Christophe, papa d’Elin (5 ans) et Erika (1 an et demi). Responsable commercial dans l’automobile et consultant, il nous raconte comment il organise sa vie professionnelle de papa entrepreneur autour de ses filles pour s’occuper un maximum d’elles !

Voici son portrait.

Trois choses à savoir sur sa paternité !

Votre livre de chevet en ce moment : Apocalypse cognitive de Gérald Bronner

La chose essentielle à votre journée : Avoir un moment calme pour moi le soir

Votre berceuse préférée pour les endormir : Ma femme chante beaucoup de berceuses en danois, sa langue d’origine et moi, j’aime bien les classiques comme « Au clair de la Lune » ou « Meunier tu dors ».

Nos questions, ses réponses :

La métamorphose :

Avant d’être papa, elle était comment votre vie ?

Avant d’avoir mes filles, ma vie était différente de ce qu’elle est aujourd’hui. J’étais habitué à avoir beaucoup de libertés. Je pouvais sortir quand je le voulais. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas mais c’est que du bonheur bien sûr !

Quand avez-vous eu envie d’être père pour la première fois ?

Ma femme avait envie d’avoir un enfant depuis de nombreuses années. Cela faisait déjà 5/6 ans que nous étions ensemble et le sujet de discussion concernant les enfants devenait récurrent. Après 2 ans à en parler, je me suis senti prêt.

Comment avez-vous vécu les grossesses de votre conjointe ?

Je les ai globalement bien vécues. La première grossesse s’est bien passée. Il n’y a pas eu de problème. J’étais assez relaxé. Pour la seconde par contre, ma femme a attrapé la rougeole… Etant danoise, elle n’avait pas été vaccinée enfant et elle ne le savait pas. Ça a vraiment été une énorme source de stress, car avoir la rougeole enceinte peut causer de graves malformations au niveau du fœtus. Heureusement, il semble qu’elle l’ait attrapée à un stade de la grossesse où il n’y avait pas de risques particuliers. Notre fille va donc très bien. Mais, sur le moment, nous étions très inquiets.

Père (mais pas que !)

Et maintenant que vous êtes papa, elle est comment votre vie ?

Avec du recul, je trouve qu’on ne se rend pas compte de l’impact du bébé sur notre vie tant qu’il n’est pas né… Et forcément avec deux enfants, on a moins de libertés… Même si je trouve aussi qu’on est davantage dans le lâcher prise avec le deuxième enfant qu’avec le premier. Mais, on s’éclate, c’est génial de voir les filles grandir, se développer et de voir comment elles interagissent entre elles. On voit déjà les traits de caractères que chacune a. En tant que papa entrepreneur, j’ai la chance de pouvoir adapter mon emploi du temps et mes contraintes professionnelles en fonction de mes filles. Grâce à cette flexibilité, je peux m’occuper un maximum d’elles.

Qu’est-ce que vous n’avez plus fait depuis que vous êtes papa et qui vous manque ?

Rien ne me manque en particulier. Avant la crise sanitaire, je faisais quand même régulièrement des sorties avec mes amis. Mais, il est vrai que le deuxième enfant change beaucoup de choses : c’est plus sportif. Quand on a qu’un enfant, c’est certes nouveau mais on est deux adultes face à un seul enfant. Lorsqu’il grandit et qu’on doit s’en occuper seul, c’est relativement simple. Désormais, quand je me retrouve seul avec les deux dont un tout petit, c’est plus compliqué. La plus grande a 5 ans et n’a pas les mêmes besoins ni envies que sa petite sœur. C’est dur de les satisfaire toutes les deux au même moment quand par exemple, la grande voudrait dessiner ou faire un jeu ensemble alors que la petite touche à tout et demande une surveillance permanente.

Et puisqu’on est sur le site de Mère Nature, parlons deux minutes d’environnement pour finir ! Quel est le truc « Green » que vous faites et que votre conjoint ne supporte plus ou ne comprend pas ?

Aucun ! Ma femme et moi avons la même vision de l’écologie, nous essayons d’acheter des fruits et légumes locaux en allant au marché de notre village. On achète des produits de qualité, dès que possible. De façon générale, on fait attention et on essaye d’être raisonnable. Et, je roule en voiture électrique !

Et pour conclure…

En un mot, vous diriez que vous êtes un papa qui…

Essaye d’être présent pour elles !

Partager l'article

Ces témoignages pourraient vous intéresser