Sarah, notre Mère Veilleuse de la semaine #45

Maman d'Emma, 18 mois.

Retour
23.08.2020
Mères Veilleuses

Fiche d'identité

Prénom : Sarah
Âge : 29 ans
Profession : Chef d’entreprise
Ville : Venelles dans les Bouches-du-Rhône
Surnom donné à sa fille : Ninette
Maternité où sa fille est née : Maternité de l’Etoile à Aix-en-Provence
Écologiquement intraitable sur : Les produits bébé
Ce qui vous manque pour être plus écolo : Accessibilité des produits sains
Compte Insta : @lapetiteballade

L’interview de notre Mère Veilleuse de la semaine

Cette semaine, nous sommes parties à la rencontre de Sarah, maman d’une petite Emma, qui aura bientôt deux ans.

Pour cette gérante d’un magasin de fruits et légumes, cuisiner frais, bio et local est une évidence !

Voici ses astuces pour gagner du temps tout en chassant les perturbateurs endocriniens de son assiette notamment.

Une maman en équilibre

Bonjour, D’abord, comment ça va ? Au quotidien pas trop dur d’être maman et de travailler ?

Être maman et chef d’entreprise, ça n’est pas rose tous les jours. Mais, on s’adapte et on fait du mieux qu’on peut.

A quel moment avez-vous commencé à faire attention aux Perturbateurs Endocriniens ?

C’est venu très tôt. En effet, je n’arrivais pas à tomber enceinte. Emma est arrivée grâce à une FIV. Mais, j’avais commencé à supprimer les Perturbateurs Endocriniens de mon quotidien, déjà avant le protocole de PMA.

Comment vous êtes-vous renseignée sur ces polluants ?

Je me suis beaucoup fiée à Yuka.

Comment êtes-vous passée à l’action pour dépolluer tout ça ? Vous avez tout scanné ?

Oui – surtout au niveau des produits cosmétiques. Idem pour la petite. Du coup, elle a du Love & Green pour ses soins quotidien et pour ses couches. J’essaie aussi de privilégier les jouets en bois ou en hévéa. Sur le plan alimentaire, on ne mange que des fruits et légumes de producteurs bio et locaux. Je fais un maximum de repas maison, et pour ma fille, j’utilise Babybio en dépannage. Je suis très organisée, et j’ai un congélateur dédié à ses repas ! Quand on travaille toute la semaine, c’est compliqué le soir de se mettre à préparer à manger – donc, je décongèle les plats que j’ai préparé le week-end.

Est-ce que Papa vous soutient dans ces actions pour dépolluer l’environnement de bébé ?

Oui ! Il a radicalement changé sa vie ! Il met des slips français ! Au début, ça ne le faisait pas rire ! Mais il s’est habitué !

Le truc non écolo dont vous ne pourrez jamais vous passer !?

Mon portable (pour Yuka évidemment !) !

Partager l'article

Ces portraits pourraient vous intéresser