Sarah, notre Mère Veilleuse de la semaine #61

Maman de Diego, 2 ans.

Retour
13.12.2020
Mères Veilleuses

Fiche d'identité

Prénom : Sarah
Âge : 32 ans
Profession : Chef de projet informatique
Ville : Lançon-Provence
Surnom donné à son fils : Doudou
Maternité où vous avez accouché : Maternité de l’Etoile à Puyricard
Écologiquement intraitable sur : Les produits de bébé et maman
Ce qui vous manque pour être plus écolo : Une meilleure alimentation
Compte Insta : @sarah_mum_d

 

L’interview de notre Mère Veilleuse de la semaine !

Cette semaine, nous sommes parties à la rencontre de Sarah. Elle était chef de projet informatique avant de tout arrêter pour profiter de son fils au maximum.

Elle remplit la vie de son petit Diego d’amour et d’attentions, mais pas seulement ! Elle est aussi très vigilante au sujet de la santé de son bébé. Elle nous raconte comment elle s’y prend pour le protéger des polluants.

Une maman naturellement fun !

D’abord, comment ça va ? Vous avez décidé de quitter votre travail, pourquoi ce choix ?

Ça s’est imposé à moi. Au moment de reprendre le travail, j’ai trouvé dur d’associer les deux. Après être restée dans ma bulle avec bébé, il a fallu tout à coup le laisser et retourner au travail. Chaque soir, je comptais les heures restantes avant de le retrouver… Je ne pouvais alors profiter de lui que deux petites heures avant le coucher… Puis, lors du premier confinement, j’ai pris conscience qu’il était capital pour moi de rester avec mon fils. Et j’ai donc pris la décision de quitter ma société pour m’accorder une pause jusqu’à sa future rentrée scolaire. C’est difficile de garder un rythme en arrêtant brutalement de travailler. Mais heureusement, je suis rythmée avec un bébé en bas âge ! Les repas, les siestes… Impossible de se laisser aller. Ce n’est pas pour me déplaire, j’ai besoin d’être débordée par le travail pour me sentir bien.

Vous êtes donc maman ou bientôt maman. A quel moment avez-vous commencé à faire attention aux Perturbateurs Endocriniens ?

C’est arrivé très tôt, dès le lycée ! Une amie m’a parlé des produits nocifs, des parabènes, elle m’a averti sur certains composants. J’ai une peau extrêmement sensible, alors le sujet m’a tout de suite intéressée. Évidemment, cela s’est amplifié avec l’arrivée de bébé ! J’ai très vite réfléchi aux couches que j’allais lui mettre. J’étais inquiète de ce côté-là.

Comment vous êtes-vous renseignée sur ces polluants ?

Après avoir entendu parler de ce sujet par mon amie, je me suis renseignée sur internet. Je fais très attention aux sites sur lesquels je m’informe. J’adore celui de l’« UFC Que choisir »où je trouve beaucoup d’informations. Je me fies aussi aux articles faits par les médecins et les maternités. Et puis, j’ai eu la chance d’avoir le sac « Mère Nature » lors de mon inscription en maternité !

Comment êtes-vous passée à l’action pour dépolluer tout ça ??

J’ai commencé par les produits cosmétiques car ma peau est très réactive et celle de mon fils l’est encore plus. Les quelques fois où il a eu des couches classiques sur les fesses, j’ai tout de suite constaté que sa peau réagissait mal ! Ce qui a fini de me convaincre qu’il fallait que je fasse très attention ! J’ai aussi fait du ménage dans mon placard à balais. Je me suis mise à faire ma lessive et à consommer des produits aux compositions plus propres. Si ce n’est pas fait maison, j’achète des produits verts ! Pour le reste, ce sont des petits gestes simples.

Est-ce que Papa vous soutient dans ces actions pour dépolluer l’environnement de bébé ?

Pas vraiment, il n’a jamais été sensible à ça. Aujourd’hui nous sommes séparés, mais je veille toujours ! On partage l’abonnement de couches et on a une trousse de toilette commune.

Le truc non écolo dont vous ne pourrez jamais vous passer !?

Je pense ne pas être la seule à donner cette réponse, mais je dirais la voiture. Impossible de me passer de mon parfum également, pour moi c’est la touche finale à mes tenues. Quasi indispensable !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sarah_Mum_D (@sarah_mum_d)


Sarah portrait mère veilleuse

 

Partager l'article

Ces portraits pourraient vous intéresser