Vanessa, notre Mère Veilleuse de la semaine #15

Maman de Baptiste, 8 ans, et Margaux, 5 ans


Retour
26.01.2020
Mères Veilleuses

Fiche d'identité

Prénom : Vanessa
Profession : Avocate
Age : 38 ans
Ville : Aix-en-Provence
Surnoms donnés à ses enfants : Baptou & Margoulette
Maternités de naissance : L’Etoile, Maternité Catholique de Provence à Aix-en-Provence
Ecologiquement intraitable sur : Le tri des déchets
Ce qui vous manque pour être plus écolo : Du temps !

L’interview de notre Mère Veilleuse de la semaine

Cette semaine, nous sommes parties à la rencontre de Vanessa, une maman qui chaque jour s’évertue à tout mener de front. En effet, avocate libérale à Aix-en-Provence, cette spécialiste du droit des affaires n’en est pas moins une maman attentionnée et à l’écoute de ses deux enfants : Baptiste, 8 ans et Margaux, 5 ans. Mais, alors quand on a déjà une journée bien remplie a-t-on encore le temps de veiller sur la planète ? On lui a posé la question !

Une maman qui se défend bien  !

Bonjour, vous avez deux enfants, vous avez une vie professionnelle bien remplie, avez-vous encore le temps d’être écolo ?

C’est vrai que c’est parfois compliqué ! Mais, je fais de mon mieux !

Vous avez toujours été sensible à l’environnement ?

Oui, d’aussi loin que je me souvienne. Mais, quand je suis tombée enceinte de mon premier enfant, j’ai commencé à faire vraiment attention. J’étais particulièrement stressée de l’impact possible des polluants sur mon bébé.

Comment vous êtes-vous renseignée sur les façons d’éviter ces polluants ?

Je suis allée sur Internet et bien sûr…. j‘ai été encore plus stressée ! Je ne me souviens pas qu’on m’en ait parlé à la maternité, mais j’aurais bien aimé. Je pense qu’avoir un discours de professionnels de santé sur le sujet m’aurait rassurée. A l’époque, j’ai d’ailleurs opté pour des livres, qui me semblaient plus fiables que ce qu’on pouvait trouver sur Internet.

Et comment êtes-vous passée à l’action ?

Lors de ma premire grossesse, j’ai supprimé les produits ménagers classiques. Je les ai remplacés par des mélanges de grands mères ou par des écolabelisés. Ensuite, pour les enfants, j’ai fait particulièrement attention à leur alimentation et je leur ai préparé toutes leurs compotes et leurs purées moi-même à partir de légumes achetés sur le marché.

Et le papa ? Que fait-il pour vous aider dans cette démarche ?

Il aime bien cuisiner. Donc, sur les compotes et les purées, il a été un réel soutien.

Pour terminer quel est ton truc non écolo dont vous ne pourrez jamais vous passer ?

Ma coloration de cheveux !

Photos de pieds Mère Nature Speaking

Partager l'article

Ces portraits pourraient vous intéresser