« J’ai apprécié le fait que les visites ne soient pas autorisées à la maternité "

Virginie, Mère Veilleuse d'Aëlys, 8 mois

Retour
01.11.2021
S'occuper de sa famille à 100%

Fiche d'identité

Prénom : Virginie
Âge : 27 ans
Profession : Gestionnaire de scolarité
Ville : Le Bousquet-D’Orb (Hérault)
Prénom et âge de sa fille : Aëlys, 9 jours (au moment de l’interview)
Compte Insta : @notre.petitmonde

Cette semaine, nous sommes parties à la rencontre de Virginie.

Lors de notre interview, elle était maman depuis seulement neuf jours.

Elle découvrait alors la maternité.

Voici son portrait.

Trois choses à savoir sur sa maternité !

Ce que vous aimeriez que votre fille dise de vous :

Que je l’ai aidé à se réaliser et à devenir la personne qu’elle voulait être

Votre livre de chevet en ce moment :

« Bien vivre le quatrième trimestre au naturel » Julia Simon

Le truc que vos parents faisaient et qui vous semble fou aujourd’hui :

Ma mère m’a laissé très indépendante très jeune. Elle me laissait aller à l’école seule à 8 ans. Aujourd’hui ça me parait complètement fou.

Nos questions, ses réponses

La métamorphose

Avant d’être maman, elle était comment votre vie ?

Elle était très simple, j’avais ma petite routine. Je rentrais vers 17h du travail et souvent le soir c’était soirée en amoureux devant un film. Je fais du badminton donc j’avais beaucoup d’entraînements la semaine et des tournois le week-end.

Quand avez-vous eu envie d’être mère pour la première fois ?

Ça remonte ! Je dirais que c’était vers la fin de mes études mais j’étais avec quelqu’un qui n’était pas prêt. Donc j’avais mis tout ça de côté. Puis j’ai rencontré mon compagnon actuel et on a eu un bébé surprise. Ce n’était pas prévu, on venait à peine de déménager, donc on a du redéménager !

Une fois enceinte, comment s’est passée votre grossesse ?

Super bien ! J’ai eu une grossesse idyllique. Je n’avais pas de nausées, pas d’hormones chamboulées, pas trop de soucis. Par contre, j’étais très fatiguée durant le premier trimestre, d’autant plus que je travaillais. C’était compliqué au travail, j’avais du mal à tenir la journée.

Mère (mais pas que !)

Et maintenant que vous êtes maman, elle est comment votre vie ?

On est rentré de la maternité il y a quelques jours à peine, on a hâte de prendre le rythme. Elle tête super bien et dort souvent. Elle est toute calme, pour le moment on fait cocooning. J’ai apprécié le fait que les visites ne soient pas autorisées à la maternité. On était entre nous, tous les trois. Pour le moment, on reste encore un peu dans notre cocon donc toujours pas de visite. Nous avons prévenu la famille qu’on voulait d’abord prendre un peu de temps avant de démarrer les visites. Heureusement d’ailleurs parce que je suis en pleine chute d’hormones et je n’ai pas envie de gérer du monde tout de suite !

Qu’est-ce que vous n’avez plus fait depuis que vous êtes maman et qui vous manque ?

Faire les choses rapidement ! Je prends bien plus de temps qu’avant pour gérer la maison maintenant. Avec ce nouveau bébé, l’allaitement et tout le reste… Heureusement que papa est là pour m’aider sinon je serai sous l’eau ! Ça me manque aussi de prendre le temps de me chouchouter, de prendre soin de moi. Sur le long terme je pense que ce sont les soirées entre amis qui vont me manquer, avec la petite ça risque d’être plus compliqué maintenant. Sinon, c’est encore interdit avec l’allaitement, mais j’ai hâte de pouvoir prendre un petit verre à l’apéro.

Et puisqu’on est sur le site de Mère Nature, parlons deux minutes d’environnement pour finir ! Quel est le truc « Green » que vous faites et que votre conjoint ne supporte plus ou ne comprend pas ?

Mon entourage en général comprend, ils doivent juste se dire « elle est un peu farfelue » ! J’ai choisi l’accouchement physiologique. Et accoucher sans péridurale, ça semblait étrange pour eux. J’utilise des lingettes et des couches lavables sinon j’utilise des marques vertes comme Love & Green. Je me tourne beaucoup vers le naturel, je préfère l’homéopathie plutôt que les médicaments classiques. Au niveau de l’alimentation, on essaie de manger local et bio le plus possible.

Et pour conclure…

En un mot, vous diriez que vous êtes une maman qui….

Une maman cocoon ! J’essaie de faire mon cocon comme je peux, du mieux que je peux.

Partager l'article

Ces témoignages pourraient vous intéresser