Quels sont les bienfaits du miel pour la femme enceinte ?

Retour
20.05.2021

Aujourd’hui, c’est la journée mondiale des abeilles. ⁣⁣⁣
⁣⁣⁣
Alors on aimerait vous parler des bienfaits du miel, notamment pour les futures mamans !⁣⁣⁣

Le miel est-il conseillé pour la femme enceinte ?

Le miel est antibactérien, antioxydant, anti-inflammatoire et antiseptique (rien que ça !!). Et les médecins sont unanimes : le miel est bon pour la future maman et son futur bébé, à condition de ne pas en abuser.

Qu’apporte le miel à la femme enceinte ?

La présence d’acide folique dans le miel est un bon point pour le bon développement du fœtus. De plus, il contribue également à la consolidation des défenses immunitaires à la fois de la femme et de l’enfant (magnésium, zinc, etc.). Alors n’hésitez pas à intégrer le miel dans votre alimentation Mesdames !

Comment choisir son miel ?

D’abord, nous vous conseillons de privilégier toujours le miel local et biologique.

  • Lavande ou châtaignier : contre la toux et les rhumatismes
  • Acacia : contre la toux et la constipation
  • Eucalyptus : contre la toux et les bronchites
  • Miel de montagne : pour les poumons et le système urinaire
  • Romarin : pour le foie et contre l’asthme
  • Citronnier : pour la digestion et contre la fatigue
  • Tilleul : pour la digestion et contre les brûlures d’estomac
  • Miel de fleurs : contre les crampes et les spasmes

Quand intégrer le miel dans l’alimentation du tout-petit ?

Attention cependant. S’il est recommandé pour la femme enceinte, il ne faut pas en donner aux bébés de moins d’un an. L’Anses rappelle “qu’il est absolument déconseillé de donner du miel, quelle que soit son origine, aux nourrissons de moins d’un an“.

Pourquoi ? Parce que le miel peut contenir de la toxine botulique à toute petite dose. Avant 12 mois, bébé n’a pas la maturité intestinale nécessaire à la digestion de cette toxine et risque de développer un botulisme infantile, une maladie rare qui touche le bébé de moins d’un an. Dans les 6 à 36 heures après l’absorption, différents symptômes peuvent apparaître : constipation, perte d’appétit et du contrôle de la tête, pleurs ou encore une faiblesse générale. Si vous avez malencontreusement donné du miel à votre bébé, contactez votre médecin, il vous conseillera sur la suite à donner.

Pour en savoir plus sur l’alimentation pendant la grossesse, nous vous conseillons de télécharger notre “Méthode Mère Nature” gratuitement en cliquant ici .

Partager l'article